Airlink prend son autonomie et annule son contrat de franchise avec South African Airways

Airlink prend peu à peu son indépendance de South African Airways (SAA). Dans un communiqué rendu public jeudi dernier, 16 janvier 2020, la compagnie régionale affirme qu’elle opèrera ses vols sous son propre code « 4Z » à compter du 11 juin 2020. Les deux transporteurs aériens susmentionnés, ont remplacé leur contrat de franchise par un accord commercial. Concrètement, le code « SA » renvoyant à la compagnie nationale sud-africaine, n’apparaitra plus sur les numéros de vols et billets d’avions d’Airlink.

« Bien que SAA demeure un pilier stratégique important de la stratégie d'Airlink, le nouvel accord donne à Airlink la liberté d'étendre sa portée commerciale, de développer davantage de routes et de fréquences sur une base indépendante, et d'étendre ou d'établir des accords supplémentaires avec d'autres grandes compagnies aériennes internationales », explique la compagnie privée. Le nouvel accord prévoit néanmoins une transition en douceur, afin de réduire au strict minimum les désagréments pour les clients.

Basée à Johannesburg, Airlink possède une flotte de 47 avions. La compagnie opère sur 55 routes vers 39 destinations, dans 9 pays africains. L’année dernière, elle a transporté près de 2 millions de passagers sur plus de 63 000 vols, avec un taux de ponctualité de 92,9%. A travers ce nouveau partenariat, Airlink s’affranchit plus ou moins de SAA, pour devenir une « compagnie aérienne à part entière ». 


Autres articles

Back to top button