Scandale de corruption : SriLankan Airlines réclame $1 milliard à Airbus, sa commande A350-900 désormais incertaine

[ Vu d’Afrique] SriLankan Airlines a intenté une action en justice contre Airbus pour corruption présumée lors de l'acquisition de sa flotte A350-900. Le transporteur national srilankais demande 1 milliard de dollars de dommages et intérêts pour l’atteinte à sa réputation, l'annulation de la commande en cours (quatre avions)  et le retour de 19 millions de dollars de paiements avant livraison pour ces avions.

Le procès fait suite à l’accord de principe annoncé en janvier 2020 entre le constructeur  et UK Serious Fraud Office (SFO), lequel prévoit le paiement par Airbus d’une amende de 4,3 milliards de dollars contre l’arrêt des poursuites criminelles, la somme devant être répartie entre la France, le Royaume-Uni et les États-Unis .Au cœur du scandale est  le  pot-de vin d’une montant de 16,84 millions de dollars qu’aurait proposé Airbus à une société intermédiaire  basée au Brunei pour l’obtention des contrats pour la vente de six A330-300 , quatre A350-900, et la location de quatre A350-900 supplémentaires auprès d' ILFC (3 unités ) et AerCap (1 unité ). Sur le pot-de-vin proposé, seuls 2 millions de dollars ont finalement été payés.

Pour rappel, l’OFS avait également soulevé quatre autres chefs d'accusation contre le constructeur européen concernant des pratiques de corruption présumées en Malaisie ( accords avec AirAsia Group ), à Taiwan ( TransAsia Airways ), en Indonésie ( Garuda Indonesia Group ) et au Ghana (un marché public).

Autres articles

Back to top button