Japan Airlines se sépare de sa flotte Boeing 777 motorisée par Pratt & Whitney

[ Vu d’Afrique] Japan Airlines  a déclaré avoir retiré définitivement sa flotte de treize Boeing 777 équipés de moteurs Pratt & Whitney un an plus tôt que prévu. Elle avait suspendu ses opérations en février à la suite d'un incident survenu sur un appareil de United Airlines. « JAL a décidé d'accélérer le retrait de tous les Boeing 777 équipés de P&W d'ici mars 2021, ce qui (était) initialement prévu pour mars 2022 », a-t-elle déclaré lundi 6 avril dans avis publié sur son site. 

L'absence d'un rapport officiel permettant de reprendre l'exploitation et la difficulté à faire des prévisions sur une date de remise en service ont motivé ce choix. Plus tôt, le 4 décembre 2020, le Boeing 777-200 de Japan Airlines a également connu une panne moteur sur le vol JL904 opérant d’Okinawa Naha à l’aéroport de Tokyo Haneda.

Pour combler la demande intérieure et maintenir les fréquences de vol, le transporteur - qui exploite le 777 depuis 25 ans - a indiqué avoir recours à sa flotte A350 sur les lignes domestiques desservant l'aéroport Itami d'Osaka et d'autres avions long-courriers sur les dessertes intérieures les plus sollicitées.


Autres articles

Back to top button