Breaking News :

mercredi 20 février 2019

Tunisair veut licencier 1 200 employés

(Tunis,27/08/2018,NewsAero)-Le directeur général de Tunisair propose le licenciement de 1 200 travailleurs, afin de sortir la compagnie aérienne de la tension financière qu’elle traverse actuellement.

« Nous avons proposé de licencier 1 200 travailleurs et nous attendons l'approbation du gouvernement pour ce programme, qui aidera l'entreprise à alléger son fardeau financier et à sortir de la crise ». C’est en substance ce qu’il faut retenir de l’entretien accordé par le directreur général de Tunisair à Reuters. Selon Elyes Mnakbi, cela pourrait être une solution à la crise que traverse la compagnie nationale tunisienne en ce moment. « La société souffre de difficultés financières majeures en raison du nombre élevé de travailleurs et de la masse salariale de l'entreprise », a-t-il expliqué.

Avec ses 8 000 employés pour trente avions, ce licenciement ne serait que normal d’après lui, au regard des normes internationales. «Sachez que partout ailleurs dans le monde, un avion requiert le service moyen de 80 employés, alors que Tunisair emploie une moyenne de 165 personnes – de toute évidence, cet excès du nombre de travailleurs affecte négativement la balance comptable de la compagnie », a ajouté le directeur général.

Une mesure salvatrice peut-être, mais difficile de dire si elle peut réellement être appliquée. Ceci au regard du pouvoir dont bénéficient les syndicats en Tunisie. En effet, cette mesure avait déjà été envisagée par le gouvernement, qui s’est heurté à la résistance de ceux-ci. D’ailleurs, on attend toujours les réactions du gouvernement et des syndicats à cette nouvelle proposition. Eux qui n’ont toujours pas réussi à s’entendre sur les mesures de restructuration de la compagnie aérienne.

En attendant la mise en œuvre effective de son plan de restructuration estimé à environ un milliard de dinars tunisiens (363 millions de dollars), la compagnie multiplie les stratégies pour sortir de la zone de turbulence. Tunisair prévoit d'ici la fin d'année une ligne directe entre Tunis et Douala au Cameroun avec une extension vers Libreville (Gabon) et N’Djamena (Tchad). Elle envisage également s’étendre à Khartoum au Soudan avec possibilité de prolongation vers Addis-Abeba en Ethiopie et Nairobi au Kenya.

Partager
Mot clé :
Précédent

Tchadia Airlines recrute le personnel de

Suivant

Tunisair- Le PDG exige plus de professi

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.