Tunisair : +2.2%,le trafic passagers continu de grimper au mois d’Avril

Votre Publicité ici

Tunisair : +2.2%,le trafic passagers continu de grimper au mois d’Avril

(Tunis, 14/05/2018,NewsAero)– Tunisair, la compagnie nationale de Tunisie continue de démontrer sa bonne santé sur le plan opérationnel. Le trafic passagers de la compagnie a enregistré une hausse de 2.2% en avril par rapport à la même période en 2017, a annoncé jeudi dernier la compagnie dans un communiqué de presse.

Tout segment confondu, le trafic est passé de 312 955 à 319 821passagers au mois d’avril. Le trafic régulier a augmenté de 2,7% pour atteindre 302 216 passagers, tandis que le trafic supplémentaire a grimpé de 27,2% avec 5 098 passagers.

Le nombre de passagers dans l’affrètement a été de 12 507, tandis que le coefficient de remplissage des passagers a augmenté d’un point pour atteindre 77,4% en avril.

Avec 71,7% du trafic passagers, les pays européens ont enregistré une hausse de 2,4%. Avec 15.7% des parts du marché, le trafic passager en Afrique a augmenté de 12,1%.

Cependant, les pays du Moyen-Orient (avec une part de 12,1%) ont enregistré une baisse de 9,2%. L’Amérique du Nord (Montréal), avec 1,1% du trafic, enregistre une hausse de 95%.

« Malgré ces bons résultats obtenus, le taux de ponctualité reste relativement moyen » indique la compagnie, mais elle rassure qu’elle « poursuit ses efforts afin de réduire les retards de ses vols et améliorer la qualité de services ».

Rappelons qu’en 2017, le trafic passager de Tunisair a connu une hausse de 17%. La compagnie a transporté 3 502 475 passagers en 2017 dont 3 197 641 sur les vols réguliers et 304 834 passagers sur les vols charters.  Avec une flotte de 28 avions, Tunisair a ouvert de nouvelles routes en Afrique dont Conakry en Guinée et Cotonou au Bénin. Elle envisage s’étendre à Khartoum au Soudan en 2018 avec possibilité de prolongation vers Addis-Abeba en Éthiopie et Nairobi au Kenya. Tunisair prévoit également les dessertes de Douala(Cameroun) avec une extension vers Libreville (Gabon) et N’Djamena (Tchad).

Laissez un commentaire