Rwanda : l’Autorité de l’aviation civile va bénéficier de l’expertise de l’IATA

Votre Publicité ici

Rwanda : l’Autorité de l’aviation civile va bénéficier de l’expertise de l’IATA

(Kigali,15/08/2018,NewsAero)-L’Association du transport aérien international (IATA) et l’Autorité de l’aviation civile du Rwanda (CAA) ont signé un mémorandum d’entente en vue de l’amélioration de la sécurité aérienne. L’accord a été paraphé la semaine dernière à Kigali entre Silas Udahemuka, directeur général de l’autorité de l’aviation civile et Muhammad Albakri, vice-président régional de l’IATA pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Dans le cadre du protocole d’accord, les deux parties travailleront ensemble pour tirer profit des avantages du programme IATA Operational Safety Audit (IOSA). Entrée en vigueur en 2003, ce programme regroupe près de 1200 standards qui couvrent les réglementations OACI, FAA et JAA, standards validés par les compagnies et les administrations de tutelle

« La sécurité est la priorité absolue de tous les acteurs de l’aviation. Félicitations à la CAA du Rwanda pour sa décision de compléter sa supervision de la sécurité avec le programme IOSA. Nous sommes impatients de collaborer avec le gouvernement rwandais pour traduire les termes de ce mémorandum en actions qui amélioreront encore la sécurité aérienne. Et nous espérons que notre travail commun inspirera d’autres gouvernements africains à prendre des mesures similaires pour remplir leurs engagements dans le cadre de la Déclaration d’Abuja » a commenté Muhammad Albakri, vice-président régional de l’IATA pour l’Afrique et le Moyen-Orient.

Pour Silas Udahemuka, « ce partenariat avec l’IATA aidera à tirer davantage parti de l’IOSA dans le programme national de supervision de la sécurité ».

C’est en 2015 à Abuja que les gouvernements africains s’étaient engagés à mettre en place le cadre pour la reconnaissance du programme IOSA. Lorsque ce protocole d’accord sera mis en œuvre, le Rwanda deviendra le deuxième État africain (après le Zimbabwe) à remplir cet engagement.

Aujourd’hui, quelque 440 compagnies aériennes sont inscrites sur le registre IOSA, soit environ 290 membres de l’IATA dont 34 compagnies aériennes africaines. Les statistiques de l’IATA révèlent qu les transporteurs africains certifiés IOSA affichent des performances de sécurité trois fois supérieures à celles du continent ne figurant pas dans le registre.

Laissez un commentaire