Breaking News :

mercredi 20 février 2019

Restriction des nuisances sonores : 06 aéroports d’Afrique du Sud suppriment les annonces par hauts parleurs

(Port Elizabeth,27/06/2018,NewsAero)-De plus en plus d’aéroports, notamment en Europe, sont en train d'adopter le concept d'aéroports silencieux. C’est vers cette démarche que tend le gestionnaire des aéroports d’Afrique du Sud, (Airports Company South Africa, ACSA). Il vient d’annoncer une mesure visant à entretenir un environnement le plus calme possible.

À partir du 1er juillet, les passagers au départ de six aéroports régionaux gérés par ACSA ne recevront plus les appels d'embarquement par hauts parleurs.

Dans un communiqué publié le lundi 25 juin 2018, ACSA a déclaré que les aéroports suivants mettraient tout en œuvre pour réduire les niveaux de bruit: L'aéroport international de Port Elizabeth; L'aéroport international Bram Fischer; L'aéroport de East London; L'aéroport George; L'aéroport international d'Upington et l’Aéroport de Kimberley.

« À partir du 1er juillet 2018, les microphones à haut-parleurs des terminaux de départs des six aéroports régionaux seront éteints. Il est conseillé aux passagers de vérifier leurs cartes d'embarquement et les panneaux d'information de vol pour les heures d'embarquement », indique le communiqué.

Les seuls cas où des annonces de terminal centralisées seront effectuées concerneront des opérations irrégulières telles que des changements de portes, des changements d’horaires de vol, des problèmes de sécurité, des défaillances du système et des anomalies du service client telles que des mineurs perdus, rappelle l’ACSA.

« Nous croyons qu'il s'agit d'une étape importante dans nos efforts continus pour améliorer l'expérience des passagers en réduisant le niveau de bruit dans nos aéroports régionaux », a déclaré Senzeni Ndebele, responsable des relations extérieures chez ACSA. « Ceci va en droite ligne avec les meilleures pratiques internationales où les aéroports ont adopté une politique d’aéroport silencieux pour améliorer l'ambiance aéroportuaire. »

Elle a révélé que plusieurs enquêtes auprès des clients commandés par ACSA ont relevé des plaintes concernant les niveaux de bruit dans les aéroports.

« Nous espérons que les passagers bénéficieront d'une expérience de voyage améliorée. Les passagers doivent prendre note de leur responsabilité individuelle de se rendre à leur porte d'embarquement correspondant et de monter à bord de leur avion à l’heure prévue » ajoute-t-elle.

Les procédures d'exploitation standard pour la plupart des vols domestiques en Afrique du Sud exigent que les passagers commencent à embarquer au moins 30 minutes avant l'heure de départ prévue.

En cas de vol manqué, les passagers ne pourront cependant pas prétendre à une quelconque indemnisation puisque le fait que l'aéroport soit silencieux ne fait pas partie de la responsabilité de la compagnie aérienne, a commenté le responsable d’une compagnie locale.

Partager
Précédent

Kenya Airways demande une concession de

Suivant

Restructuration : Airbus à la rescousse

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.