Recrutement des expatriés:Les pilotes saluent le décret restrictif du président Buhari

Votre Publicité ici

Recrutement des expatriés:Les pilotes saluent le décret restrictif du président Buhari

(Lagos, 08/02/2018, NewsAero)- La signature, lundi 05 février 2018, du décret présidentiel portant promotion préférentielle de la compétence locale a suscité de l’enthousiasme auprès de plusieurs nigérians. Les pilotes et ingénieurs d’aéronefs n’ont pas manqué de féliciter le président Muhammadu Buhari  pour cette mesure salutaire.

Muhammadu Buhari favorise la main d’oeuvre locale dans l’aviation civile 

Réunis au sein de la NAAPE ( en anglais, National Association of Aircraft Pilots and Engineers), les pilotes et ingénieurs d’aéronefs du Nigeria estiment que cette décision contribuera significativement à résorber le problème de chômage dans le secteur de l’aviation.

Interrogé par l’agence de presse du Nigeria (NAN), le secrétaire général de la NAAPE, M. Aba Ocheme a indiqué que cette mesure venait à point nommé.« Pour nous, c’est un développement très positif au regard des multiples campagnes d’informations que nous avons menées sur la problématique des expatriés qui occupent des emplois locaux pour lesquels les Nigérians sont amplement qualifiés » a souligné Aba Ocheme.

Pour montrer la gravité de la crise de l’emploi qui sévit actuellement dans l’industrie de l’aviation au Nigeria, il a révélé que pas moins de 500 jeunes pilotes et ingénieurs nigérians, qui ont étudié l’École d’aviation NCAT (en anglais Nigeria College of Aviation Technology ), à Zaria, dans l’État de Kaduna et dans d’autres pays, étaient actuellement au chômage.

Aba Ocheme précise cependant que le décret seul ne suffit pas, il faudra maintenant veiller à son application en respectant la loi des quotas d’expatriés. A cet égard, ils suggèrent fortement une approche collaborative avec le ministère de l’Intérieur qui est chargé de la délivrance des visas et des droits de séjour.

« Sans la participation du NAAPE, le ministère de l’Intérieur n’a pas la capacité de comprendre comment fonctionne l’industrie de l’aviation. Ils n’ont pas de personnel spécialement formé dans ces domaines…Nous pensons que notre implication est la seule garantie pour que,ce qui doit être fait se fasse réellement » a-t-il rappelé.

La main d’oeuvre locale au service du développement de la nation

Le décret signé lundi par le président Buhari devrait promouvoir l’application de la science, de la technologie et de l’innovation pour atteindre les objectifs de développement de la nation dans tous les secteurs de l’économie.

Le président, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la constitution, a ordonné que toutes les agences gouvernementales accordent la préférence aux sociétés et aux entreprises nigérianes dans l’attribution des marchés conformément à la loi de 2007 sur les marchés publics. Le décret interdit également au ministère de l’Intérieur de délivrer des visas aux travailleurs étrangers dont les compétences sont facilement disponibles au Nigeria.

Laissez un commentaire