RAPHAEL KUUCHI, Vice -Président Afrique de l’IATA

Votre Publicité ici

RAPHAEL KUUCHI, Vice -Président Afrique de l’IATA

« C’est absurde de savoir qu’il est possible d’effectuer 13 fois par semaine une connexion entre Nairobi et Londres mais impossible de faire un vol direct de Nairobi pour Dakar… Il n’est pas surprenant que près de 80% des vols intercontinentaux au départ et à destination de l’Afrique sont effectués par des compagnies non africaines … Une étude conduite par IATA prévoit que si seulement 12 pays africains ouvraient leur ciel, les uns avec les autres, le coût du transport diminuerait de 35% et 5 millions d’africains auront la possibilité de prendre l’avion ; 155 000 nouveaux jobs seront créés et 1.3 milliards $ ajoutés au PIB. Ceux sont les chiffres remarquables d’un secteur (aviation) qui supporte aujourd’hui 7.000 .000 d’emplois et contribue à plus de 80 milliards $ du PIB sur continent africain. »

RAPHAEL KUUCHI, 
Vice -Président Afrique de l’IATA

Laissez un commentaire