Breaking News :

vendredi 22 février 2019

Poursuivie en justice par une famille zimbabwéenne,Air Namibia suspend ses vols vers le pays

(Harare,11/10/2018,NewsAero)-Air Namibia a annulé ses vols à destination du Zimbabwe, à titre de mesure provisoire, à la suite de la saisie d'un de ses appareils vendredi dernier par les autorités à Harare.

Un Embraer E155 (V5-WEB) affrété auprès de la compagnie West Air avait été immobilisé pendant plusieurs heures à l’aéroport d’Harare vendredi dernier à la suite d’un procès en instance intenté par une famille zimbabwéenne contre la compagnie.

Plus tôt cette année, les médias locaux avaient annoncé qu’en février 2017, cinq citoyens zimbabwéens avaient obtenu des visas du consulat de Turquie à Harare pour se rendre en Turquie via Francfort. Toutefois, Air Namibia avait reçu des instructions des agents de l'immigration allemande à Pretoria interdisant à la famille d’embarquer.

Le père de la famille zimbabwéenne, Chenjerai Mawumba, avait intenté une action en justice contre Air Namibia le 14 mars 2018 auprès de la Cour suprême du Zimbabwe réclamant 1 million de dollars de dédommagement pour « douleur, souffrance et traumatisme ». Le juge de la haute Cour de Harare, Tawanda Chitapi, avait autorisé le shérif de la cour à saisir au besoin les biens d'Air Namibia, y compris les avions.

Dans un communiqué publié le mardi 09 octobre, le porte-parole de la compagnie aérienne, Paul Nakawa a indiqué que les vols à destination du Zimbabwe sont annulés jusqu’à la résolution de ce différend. « La compagnie aérienne a résolu de dérouter les vols actuels entre l'aéroport international Hosea Kutako et Victoria Falls vers Livingstone en Zambie, pour la période allant du 6 octobre 2018 au 27 octobre 2018 » a-t-il déclaré. « Nous sommes convaincus qu'Air Namibia peut compter sur le soutien permanent de ses passagers et nous continuons à rechercher l'expérience la plus professionnelle et la plus agréable pour nos passagers ».

Revenant que le différend, Paul Nakawa s’est voulu clair. « L’affaire pendante concerne des passagers zimbabwéens voyageant en famille avec des visas obtenus auprès du consulat de Turquie à Harare.La famille a échoué au test de sécurité et s'est vu refuser l'embarquement pour se rendre à Francfort. Elle a ensuite poursuivi Air Namibia en justice » le porte-parole a expliqué. « Notre position est que la revendication de la famille est sans fondement, car nous avons tout fait dans le cadre des pratiques, normes et standards de l'industrie…En tant que compagnie aérienne, nous nous réservons le droit de refuser les passagers de nos vols s'ils ne respectent pas les exigences en matière d'immigration des pays vers lesquels nous volons, ce qui contrevient aux lois internationales sur l'immigration ».

Nakawa s’est désolé de cette situation malheureuse qui met en péril leurs opérations au Zimbabwe. « Si le système permet et soutient une telle anarchie, cela représente un risque pour nous et nous consulterons notre titulaire de mandat sur notre avenir en ce qui concerne les vols à destination du Zimbabwe ».

Il s’est par ailleurs offusqué de cette mesure alors que la compagnie a de tout temps maintenu ses vols vers le pays alors que l’économie était affaiblie. « À ce jour, nous restons l'une des rares compagnies aériennes à promouvoir le Zimbabwe en tant que destination touristique dans le cadre de la Communauté de développement de l'Afrique australe et conformément à notre mandat pour le développement de la région » a-t-il ajouté.

Air Namibia a chargé le cabinet d'avocats Honey & Blanckenberg d’introduire un recours auprès des instances judiciaires du Zimbabwe.

Partager
Précédent

Kenya Airways demande une concession de

Suivant

Precision Air multiplie ses vols domesti

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.