Nouveau record : 4.1 milliards de passagers ont été transportés dans le monde 2017, l’Afrique maintient sa pente ascendante

Votre Publicité ici

Nouveau record : 4.1 milliards de passagers ont été transportés dans le monde 2017, l’Afrique maintient sa pente ascendante

(Dakar ,  19/01/2018, NewsAero)- Décidément l’année 2017 aura été historique pour l’aviation civile. On savait déjà que l’année qui s’est écoulée s’est exceptionnellement démarquée en affichant un compteur vierge de zéro accident d’un vol commercial régulier. Les chiffres publiés par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) , le mercredi 17 Janvier, renseignent que 4,1 milliards de passagers ont été transportés par l’industrie de l’aviation sur les vols réguliers en 2017.

Il s’agit d’un nouveau record et d’une augmentation de 7,1% par rapport à 2016 où 3.8 milliards de passagers ont été transportés. Le trafic passager exprimé en passagers kilomètres transportés (PKT), a augmenté de 7,6% avec environ 7,7 trillions de PKT.

« La croissance soutenue est le résultat d’efforts concertés et de coopération aux niveaux national, régional et mondial, notamment en termes de conformité OACI, ce qui est essentiel pour accéder au réseau mondial », a déclaré le président du Conseil de l’OACI, Olumuyiwa Benard Aliu.

Toutes les régions ont enregistré une croissance plus forte que l’année précédente, à l’exception d’un ralentissement au Moyen-Orient.

L’OACI justifie cette bonne performance par « l’amélioration continue des conditions économiques mondiales tout au long de l’année ». En 2017, l’aviation civile a bénéficié d’un environnement favorable marqué par le renforcement de l’investissement dans les économies avancées, la reprise dans les pays émergents et en développement en raison de l’augmentation de la demande d’exportation et la baisse des tarifs aériens due au faible prix du carburant.

L’Afrique termine sur courbe positive mais…

Quand bien même, l’Afrique ne représente que 3% du trafic mondial, elle a « augmenté légèrement plus vite que l’année dernière à 7,6% » souligne l’OACI. Les compagnies africaines ont assuré le déplacement d’un peu plus de 123 millions de passagers en 2017.

Avec l’acquisition des avions modernes en 2017, les transporteurs africains ont nettement amélioré leurs capacités offertes. Globalement la capacité totale offerte par les compagnies aériennes l’année dernière, exprimée en sièges-kilomètres disponibles, a augmenté de 6,4 %.

En dépit de la rude concurrence, les compagnies africaines ont atteint un coefficient de remplissage de 70.8%. C’est Amérique du Nord qui enregistre la plus forte performance avec un coefficient de remplissage de 83.4%.

Alors que le bénéfice net des compagnies devrait s’établir à quelque 36 milliards USD, dont près de 45 % devraient provenir des transporteurs de l’Amérique du Nord, les compagnies africaines peinent cependant  dans leur modèle économique. Elles devraient enregistrer une perte collective nette de 800 millions $ en 2017.

LOACI rassure toutefois  que l’amélioration des conditions économiques prévue par la Banque mondiale devrait favoriser une poursuite de la croissance du trafic en Afrique en 2018.

Laissez un commentaire