MRO- Maintenance en ligne des Boeing B737s et Airbus A320s désormais possible au Mali

Votre Publicité ici

MRO- Maintenance en ligne des Boeing B737s et Airbus A320s désormais possible au Mali

La Société d’assistance aéroportuaire du Mali (ASSAM-SA) a annoncé sa certification en tant qu’organisme de maintenance agréé avec la possibilité d’offrir des services de maintenance en ligne en Afrique de l’Ouest pour les avions de type Boeing 737 (300/400/500 – 600/700/800) et Airbus A320 (A318 à A321) à l’aéroport international Modibo Keita-Sénou de Bamako au Mali.

Grâce à un partenariat avec AMC Aviation, société française agréée par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne en tant qu’organisme de maintenance, la station de Bamako (Mali) a été agréée et ajoutée , le 12 décembre 2017 ,   à la liste des sites de maintenance en ligne  conformément au règlement No 1321/2014 de l’union européenne relatif au maintien de la navigabilité des aéronefs et des produits, pièces et équipements aéronautiques, et relatif à l’agrément des organismes et des personnels participant à ces tâches.

Cette certification permet ainsi à ASAM SA, sous le label ASAM Technics, d’effectuer la maintenance des avions et de délivrer un Certificat de Mise en Service (CRS) pour un aéronef immatriculé dans un pays membre de l’Union Européenne ou immatriculé auprès de l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne). N’étant pas une compagnie aérienne, ASAM SA devient l’une des premières organisations de maintenance agréée de ce type en Afrique de l’Ouest.

« Les compagnies aériennes africaines sont constamment à la recherche de solutions économiques, notamment en termes de maintenance aéronautique. Le bon positionnement géostratégique du Mali lui permet de fournir des services aéronautiques à l’ensemble de la sous-région » a déclaré Dominique Dreuil, directeur général de ASAM SA. « Un nouveau terminal vient d’être achevé à l’aéroport de Bamako et la mise en place d’un environnement rigoureux répondant aux normes internationales ne fera qu’accroître l’attractivité de ce hub » a-t-il ajouté.

Selon l’étude de marché 2015 du groupe de consulting ICF International, 17% des dépenses d’entretien des compagnies africaines sont consacrées à la maintenance en ligne. Et tandis que le marché du transport aérien est en expansion en Afrique, les marges restent parmi les plus faibles du monde, ce qui fait qu’il est de plus en plus important de se concentrer sur la réduction des coûts. Selon un récent rapport de l’IATA, les marges passeront de 3,4% en 2017  à 0,6% à 2018.

ASAM Technics est désormais équipé d’installations modernes, de tous les outils nécessaires et répond aux normes strictes requises pour assurer les services de maintenance en ligne à l’aéroport de Bamako.

En rappel, la Société d’assistance aéroportuaire du Mali (ASAM-SA) , créée en 2007 opère depuis près de 10 ans sur l’aéroport International de Bamako-Sénou et les aéroports du Mali, regroupant les activités d’opérations, de piste et de services aux passagers de l’ensemble de ses compagnies aériennes clientes ainsi qu’une activité de maintenance en ligne.

Laissez un commentaire