MRO- Les « C-Check » désormais possible au Nigéria

Votre Publicité ici

MRO- Les « C-Check » désormais possible au Nigéria

L’autorité aéronautique du Nigeria a donné son quitus à la compagnie Aero Contractors pour l’exécution des  visites techniques de classe C pour les  Boeing 737 classiques.

Le  directeur d’Aero Contractors , le  capitaine Ado Sanusi a indiqué que l’exécution des «  C-check »  en sol nigérian permettra aux compagnies nationales de faire des économies substantielles.

Environ 24 Boeing B737 classique sont exploités par les compagnies domestiques. Selon Ado Sanusi, c’est  près de $1,8 milliard /avion qui sont  dépensés tous les 18 mois pour acheminer les avions dans les différentes parties du monde pour une maintenance majeure de classe C.

Se félicitant  de ce nouveau service qu’offre sa compagnie aérienne, le capitaine a expliqué que  les  installations MRO basées à Lagos pourront également profiter  à plusieurs  opérateurs d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Il a par ailleurs  souligné que des mémorandums d’entente ont été signés avec Ethiopian Airlines,  la firme AJ Waters et South African Technik pour la mise en commun des expertises dans la réalisation  des « C-Check » dans leurs installations.

La C-Check est une visite technique qui  a lieu chaque 12 ou 18 mois suivant le nombre d’heures fixées par le constructeur. Elle dure au moins une semaine et peut aller jusqu’à trois semaines ou même un mois suivant les travaux à effectuer. L’avion est passé au peigne fin, toutes les maintenances réalisées sont revérifiées. On a besoin obligatoirement d’un hangar de maintenance pour la réaliser. Tous les instruments du cockpit doivent être opérationnels à la sortie de la maintenance. La carlingue de l’avion est passée à l’ultrason pour détecter d’éventuelles fissures ou dommages.

Laissez un commentaire