Kenya Airways partage désormais ses codes avec Delta Air Lines

Votre Publicité ici

Kenya Airways partage désormais ses codes avec Delta Air Lines

(Nairobi,16/08/2018,NewsAero)-Kenya Airways et la compagnie américaine Delta Air Lines ont conclu un accord de partage de code pour des vols à destination et au départ de Nairobi.

L’accord, qui est entré en vigueur ce mercredi 15 août, permet à Delta Air Lines de placer son code sur les vols de Kenya Airways opérés entre Amsterdam, Paris, Londres et Accra vers Nairobi, améliorant ainsi la connectivité. Delta peut également émettre des billets sur les vols opérés par Kenya Airways dans plus de 10 villes clés en Afrique, y compris Addis-Abeba, Lilongwe, Maputo, Johannesburg et Djibouti.

« Delta est le principal transporteur américain entre les États-Unis et l’Afrique. Ce nouveau partenariat avec Kenya Airways permettra aux clients d’avoir plus d’options de voyage entre les continents grâce au réseau étendu de Kenya Airways qui va au-delà de Nairobi », a déclaré Corneel Koster, vice-président de Delta pour l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Inde.

Pour Vincent Coste, directeur commercial de Kenya Airways, cet accord entre les deux transporteurs membres de l’alliance SkyTeam sera mutuellement bénéfique. « Nous sommes ravis de cette relation plus étroite avec Delta et pensons qu’il s’agit d’un développement qui continuera à apporter de réels avantages à nos clients et à nos activités ».

Les voyageurs réguliers « frequent flyers » peuvent maintenant gagner et échanger des miles sur les deux compagnies aériennes, tandis que les voyageurs Elite Plus bénéficient des services SkyPriority.

Ce nouveau développement vient deux mois avant l’inauguration de la ligne vers les Etats-Unis. À partir du 28 octobre, Kenya Airways proposera un vol quotidien en Dreamliner B787-8 tous les jours de la semaine vers New York.

Rappelons que si Kenya Airways peut partager les codes avec une compagnie américaine aujourd’hui, c’est à la faveur de l’obtention par le Kenya, en mars 2017, de la licence de catégorie 1 à la suite d’un programme d’évaluation internationale de la sécurité (International Aviation Safety Assessment –IASA) initié par la FAA. 

Laissez un commentaire