Journée de l’Aviation Civile Internationale : La jeunesse sénégalaise prend les rennes

Votre Publicité ici

Journée de l’Aviation Civile Internationale : La jeunesse sénégalaise prend les rennes

(Dakar, 10/12/2018,NewsAero)– Chaque 7 décembre, la communauté aéronautique célèbre la Journée de l’Aviation Civile Internationale (JACI). Pour cette édition 2018, cette commémoration a eu une coloration particulière au Sénégal, pays africain au riche passé aéronautique. C’est à mettre à l’actif d’une association, l’ASEPMA (Association Sénégalaise des Élèves pour la Promotion des Métiers de l’Aéronautique) qui se déploie depuis maintenant 4 ans pour faire rayonner les métiers de l’aviation civile dans le pays et dans la sous-région.

C’est le collège privé « Notre Dame du Liban » à Dakar qui a servi de point de convergence pour la célébration de cette journée au Sénégal. Entre stands d’expositions, présentations et conférence, la JACI 2018 a particulièrement été riche en activités cette année.

Évènement qui s’impose désormais dans le calendrier sénégalais grâce à l’ASEPMA,   la JACI   a été rehaussée par la présence d’une forte délégation du ministère des Transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires conduite par M. BESSANE Directeur du Transport Aérien. Y étaient présents le colonel BA représentant de l’État-Major Particulier de la Présidence, ainsi que des représentants de l’armée de l’air, de la gendarmerie, l’ANACIM et autres corporations associées.

« En plus d’être la première fois que nous tenons cette célébration dans un établissement privé cette année, cette édition a enregistré le plus grand nombre d’exposants et de visiteurs » se félicite Djibril BA, président de l’ASEPMA.

L’occasion était donnée aux visiteurs du jour d’apprendre un peu plus sur les différents métiers et activités connexes autour de l’aviation civile. Les principaux stands ont été animés par l’International Virtual Aviation Organisation (IVAO) ; l’ADRASEC (Association pour le Développement du Radioamateurisme de la Sécurité Civile) ; l’aéronavale française ainsi que l’Association des contrôleurs aériens du Sénégal. SALA, une association qui enseigne les Sciences ; l’entreprise de service SERVAIR, la startup informatique JOKKO étaient également de la partie.

À côté de ceux-ci, les élèves ingénieurs de l’École Polytechnique de Thiès ont exposé leurs projets, dont un drone, un véhicule intelligent et un prototype de radar. La première curiosité du jour aura sans doute été les maquettes d’avions aux finitions impressionnantes réalisées par Boubacar SOW, un jeune autodidacte qui en a fait une passion depuis plusieurs années maintenant. L’autre attraction qui a valu des salves d’applaudissements, c’est la prestation des élèves de l’école maternelle « Notre Dame des Savoirs » qui, malgré leur bas âge, se sont distingués dans l’identification des différentes parties de l’avion.

Joignant l’utile à l’agréable, la JACI 2018 a servi de plateforme pour les jeunes filles de l’école Mariama de Gorée qui ont exposé sur le Certificat Latécoère ainsi que M. Bamba DIAO qui a briefé les visiteurs sur les notions de Leadership.

Pour Mamou Diouf, secrétaire général de l’ASEPMA, la cible jeune notamment les jeunes filles constitue une priorité pour l’association « Nos actions depuis notre création cadrent avec le programme Prochaine génération des professionnels de l’aviation (NGAP) de l’OACI. En stimulant ces jeunes, nous voulons montrer à quel point une bonne éducation dans les domaines propres aux STIM(sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques) est importante pour que leurs rêves de carrière dans l’aviation deviennent réalité ».

Le point d’orgue de cette journée a été la grande conférence sur les métiers de l’aéronautique, animée par Souleymane GUEYE, cadre à la direction des transports aériens de l’ANACIM. Celle-ci s’est clôturée par la remise du prix Meissa NDIAYE au meilleur élève du Lycée.

C’est finalement sur une note de satisfécit général que l’ASEPMA a clôturé cette journée qui marque également la fin des activités de l’association pour l’année 2018. La tête déjà tournée vers l’année 2019, Djibil BA annonce un calendrier plutôt chargé pour l’année prochaine.« L’ASEPMA a une structuration qui fait que les activités peuvent se dérouler indépendamment les unes des autres. Pour 2019 déjà nos activités Ludo pédagogiques vont se poursuivre avec une volonté de notre part de l’étendre à d’autres établissements. Nous avons en plus déjà entamé la préparation du terrain pour le certificat Latécoère 2019. Beaucoup de projets sont en cours de finalisation par le pole Projet et Développement de l’ASEPMA dont essentiellement la réalisation d’un simulateur de vol en partenariat avec le club solidaire de l’ENAC, et de l’association Un Morceau de Ciel Bleu. » explique-t-il.

 Album photo ASEPMA : Cliquez ici 

Laissez un commentaire