Zimbabwe : La Covid-19 emporte le ministre en charge de l’aviation civile

Joel Biggie Matiza n’est plus. Le gouvernement zimbabwéen a annoncé, vendredi 22 janvier, le décès des suites de la Covid-19, du ministre des Transports et du Développement des infrastructures.

Agé de 61 ans, Matiza occupait ce département ministériel depuis 2018. Connu pour être méticuleux et rigoureux, il travaillait depuis lors à la redynamisation de l’aviation civile zimbabwéenne rendu moribonde par plusieurs années des sanctions économiques, imposées par les Etats Unis et l’Union Européenne sous la présidence de Robert Mugabe. Le redressement de la compagnie nationale, Air Zimbabwe et la modernisation des infrastructures aéroportuaires constituaient ses principaux chantiers dans le sous-secteur des transports aériens.

Député de la circonscription de Murewa depuis 1999, il était président régional du ZANU PF, le partie politique majoritaire au Zimbabwe. Matiza avait fait ses études secondaires et universitaires à Kano au Nigeria. Nanti d’un master en architecture, il s’envola vers le Royaume Uni pour poursuivre ses études supérieures en Management à l’université de Derby.

Sa mort est survenue quelques jours après le décès du ministre des Affaires étrangères Sibusiso Moyo  et de la ministre des Affaires provinciales Ellen Gwaradzimba il y a une semaine. Les deux ministres ont succombé à la Covid-19 après avoir été hospitalisés au début du mois. 

La pandémie, qui a déjà fait plus de 1000 morts dans le pays,  a également emporté le 15 janvier dernier, l’ancien ministre délégué des finances, Morton Dizzy Paul Malianga, âgé de 91 ans.

Romuald Ngueyap

Autres articles

Back to top button