Seychelles : l'australien Adacel décroche un contrat de 3,6 millions USD pour la modernisation du système de gestion du trafic aérien

L'Autorité de l'aviation civile des Seychelles (SCAA) exploite actuellement un système de gestion du trafic aérien (ATM) qui ne s’accommode plus à la tendance haussière du trafic aérien. Une mise à niveau de celui-ci devenait un impératif pour se pays qui draine l’essentiel de  ses revenus du tourisme international.  

Le logiciel Aurora, développé par Adacel, deviendra d’ici 24 mois, le nouveau système de gestion du trafic aérien des Seychelles. En effet, l’entreprise australienne a signé ce mercredi 23 juin, avec l'Autorité de l'aviation civile des Seychelles (SCAA), un contre de $3,6 millions, pour le remplacement complet du système actuel de gestion du trafic aérien du pays. 

« Le système Aurora d'Adacel intègre des capacités pour le contrôle océanique, d'approche et  tour, offrant ainsi des trajectoires optimales et économse en carburant. Le système Aurora améliorera la prestation de services en fournissant des capacités de surveillance améliorées, qui intègrent à la fois l'ADS-B sol et satellite, ainsi que des capacités d'automatisation de la gestion du trafic aérien », affirme Adacel.

« Conformément à notre plan de modernisation de nos diverses infrastructures, SCAA est ravie de voir son système de gestion du trafic aérien passer au niveau supérieur, malgré le retard causé par la pandémie de Covid- 19. Notre équipe est impatiente de se lancer dans ce voyage crucial avec une entreprise prestigieuse comme Adacel. SCAA est convaincu qu'Adacel tiendra sa promesse de produits et services sûrs, fiables et efficaces », se réjouit Garry Albert, le président-directeur général de SCAA.

« Notre équipe est impatiente de respecter nos engagements de modernisation du système de gestion du trafic aérien de SCAA, et de mise en œuvre d'une plus grande efficacité de l'espace aérien », affirme Daniel Verret, le PDG d'Adacel. 


Autres articles

Back to top button