Nommée en juillet 2021 à la tête de l’AASA, l’ex-CEO de Comair dépose sa démission

En juillet dernier, l'Association des compagnies aériennes d'Afrique Australe (AASA) annonçait la nomination de Wrenelle Stander en tant que directrice générale. L’ex-CEO de la compagnie sud-africaine Comair venait ainsi remplacer son compatriote Chris Zweigenthal qui a pris sa retraite professionnelle après 12 ans dans ce rôle.
 


L'Association des compagnies aériennes d'Afrique Australe (AASA) a annoncé ce mercredi 8 septembre la démission de sa directrice générale  Wrenelle Stander. Elle quitte ses fonctions pour prendre le poste de PDG de WESGRO, l'agence de tourisme, de commerce et d'investissement du Cap occidental et du Cap en Afrique du Sud.
 
Avant de rejoindre l'AASA, Mme Stander a  été CEO de Comair, partenaire franchisé de British Airways,  jusqu'en novembre 2020, date de sa démission. Par le passé, elle a également été directrice générale de South Africa's air traffic navigation service (ATNS) et de l'activité Gaz de Sasol. Titulaire d'un MBA à l'Université d'Oxford Brookes au Royaume-Uni, et d'un BA de l'Université du Cap, elle a commencé sa carrière au ministère des transports d'Afrique du Sud. Elle a  tour à tour été directrice en chef de la réglementation aérienne et maritime, et DG adjointe de la South African Civil Aviation authority (SACAA).
 
Mme Stander  a aussi occupé des postes d'administrateur exécutif et non exécutif au sein de divers conseils d'administration. « Trouver le point idéal dans le lien entre le gouvernement et l'industrie est le fil conducteur qui a guidé mes divers rôles dans les secteurs de l'énergie et de l'aviation. C’est est également crucial pour le rôle vital que joue l'AASA en représentant l'industrie du transport aérien dans toute la Communauté de développement de l'Afrique Australe (SADC, ndlr) », indiquait-elle en juillet dernier lors de sa nomination.
 
Pour rappel, l'AASA a été créée en 1970 en tant qu'organisme industriel à but non lucratif, représentant initialement les intérêts communs des compagnies aériennes de l’Afrique du Sud. Après la réadmission du pays dans le concert des nations en 1994, le mandat de l’AASA a été élargi pour représenter les transporteurs du sud de l'équateur, y compris ceux des îles de l'océan Indien. AASA compte aujourd’hui 21 compagnies aériennes, principalement de la Communauté de développement d'Afrique australe ( SADC). Elle comprend  par ailleurs 37 membres associés dont des fournisseurs de services aéroportuaires, des sociétés pétrolières, des constructeurs d'aéronefs, des fabricants de moteurs, des sociétés d'assistance en escale, des fournisseurs de services et d'autres associations industrielles et partenaires.

Maissa Fall

Autres articles

Back to top button