La RDC et le Burundi élargissent leur coopération aérienne

Initialement programmée du 10 au 12 août dernier, la quatrième grande commission mixte RDC – Burundi s'est finalement tenue à Kinshasa du  31 août au 02 septembre . La rencontre a permis aux deux parties de parapher plusieurs accords dont un dans le domaine des transports aériens.

La République démocratique du Congo (RDC) et le Burundi sont animés par la volonté de promouvoir l'intégration régionale. Les deux voisins ont signé le 3 septembre dernier à Kinshasa en RDC, un avenant de l'accord bilatéral sur les services aériens portant sur la création de ponts aériens entre les deux pays. 

Le document a été signé en marge de la commission mixte RDC - Burundi par le ministre congolais des transports Cherubin Okende et le ministre burundais des Affaires étrangères et de la coopération au développement Albert Shigiro.

Pour le ministre burundais Shigiro, le premier accord - signé en 2016 - « souffrait de quelques lacunes ». Tandis que, son réajustement « beaucoup plus large » permet désormais « d'établir des ponts aériens entre le Burundi et la RDC à partir de plusieurs villes pratiquement sur tous les points d'entrée dans les deux pays, alors que le premier accord était uniquement centré sur la ville de Kinshasa ». 

Cet avenant qui vient consolider davantage les échanges entre les deux pays prend en compte désormais les aéroports des villes de Goma, Lubumbashi, Bukavu à cause de leur rapprochement au Burundi.

Oli Ulrich

Autres articles

Back to top button