Au Tchad, Brahim Guihini Dadi prend les commandes de l’Autorité de l’aviation civile

Brahim Guihini Dadi connait bien l’Autorité de l’aviation civile (ADAC) pour y avoir exercé entre 2011 et 2013 comme directeur des Infrastructures ; puis entre 2014 et 2015 comme directeur général. 


Brahim Guihini Dadi est le nouveau patron de l’Autorité de l’aviation civile (ADAC) du Tchad. Nommé par décret N° 1749/PCMT/PMT/MACMN/2022 du 15 juin 2022, il remplace Kokoï Abdramane Dadi qui occupait la fonction depuis aout 2020.

Le nouveau promu était jusqu’ici Représentant résidant de l’ASECNA (l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) au Tchad depuis 2015.

Brahim Guihini Dadi est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Génie civil de l’école nationale des Travaux publics du Tchad ; d’un diplôme ingénieur électronique informatique de l’École africaine de la météorologie et de l’aviation civile (EAMAC) ; et d’un mastère professionnel, Système de communication et réseaux de l’ENSEEIHT de Toulouse.

Dans ses nouvelles missions, il devra piloter la mise en œuvre de la politique de l’aviation civile nationale. Et plus précisément participer à l’amélioration des performances opérationnelles du pays en matière de transports aériens. Il sera secondé dans ses fonctions par Oumar Ali Seid qui était auparavant Conseiller technique.

 Passionné du tourisme, de la protection de l’environnement et de la littérature, Brahim Guihini Dadi est l’auteur du livre «  Le plomb dans l’aile » paru aux éditions SAO en février 2021. Vu comme une contribution à l’amélioration du transport aérien au Tchad, ce livre renferme « ses solutions » sur plusieurs sujets d’aviation civile et transport aérien, du partage d’expériences glanées çà et là pendant son parcours et postes occupés. Deux autres livres à son actif : Abeché, la ville de ma mère ( décembre 2017),  Le prix du Sang ( décembre 2014). 

Biféi Alfred KOMBATE

Autres articles

Back to top button