Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

RDC : Le crash du ballon « Loon » fait tomber le directeur de l’aviation civile

L’écrasement d’un ballon stratosphérique en République Démocratique du Congo(RDC) le mois dernier, fait ses premières victimes. Tshiumba Mpunga Jean, le directeur général(DG) de l’AAC a été suspendu de ses fonctions, à titre conservatoire. La décision a été prise le 7 septembre par le ministre des transports, Didier Mazenga Mukanzu.

Parmi les griefs qui lui sont reprochés figurent, en premier lieu, « la signature à l’insu du gouvernement d’un accord le 30 septembre 2019 avec la société LOON LCC dont le centre de contrôle est aux Etats-Unis, lequel a permis à ladite société de faire survoler des ballons stratosphères sur l’espace aérien de la République Démocratique du Congo.»

On se souvient que le 24 août dernier, l’un des ballons stratosphériques lancés par Loon LLC, consoeur de Google et filiale du géant américain Alphabet inc., s’est écrasé dans la localité de Bulumakete, dans la province du Bas-Uele. L’équipement technologique de matricule HBAL166 avait parcouru 129 146 kilomètres avant de chuter suite à des défaillances techniques. Lancé depuis l'île de Porto Rico le 23 avril 2020 et en vol pendant 123 jours avant de tomber, ce ballon fait partie de la flotte propulsée dans le cadre des essais au Kenya avec l’opérateur de téléphonie mobile Telkom.

Dans la lettre de notification adressée  au DG, il lui est également reproché la délivrance de l’autorisation d’importation des aéronefs sans référer au Conseil d’administration et ni en informer le gouvernement,  ainsi que « la légèreté dans la gestion du dossier du dernier crash de l’avion de la compagnie Busy Bee à Goma dans la Province  du Nord-Kivu.»

Nommé  par décret présidentiel le 17 mars 2015, Tshiumba Mpunga Jean, est par ailleurs accusé de « manque de déférence et de considération dans le rapport avec la tutelle. »

Son intérim a été confié au directeur général adjoint, Hyppolite Mwaka Mvuezolo. Mais la passation de service, prévue se tenir hier mercredi 9 septembre, n’a pas eu lieu en raison des vives oppositions des employés. Ils y voient plutôt un conflit de personnes entre le DG actuel et le ministre de tutelle. L’intervention du Chef du gouvernement est attendue dans les prochaines heures.

Romuald Ngueyap

Partager
Mot clé :
Précédent

Gabon : le Centre de formation aéronaut

Suivant

Election : Mohamed Moussa réélu à la

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.