Breaking News :

vendredi 15 novembre 2019

Ouganda : L’autorité de l’aviation civile change de nom et obtient plus de pouvoir

La Civil Aviation Authority (CAA) devient l’Uganda Civil Aviation Authority (UCAA). Il ne s’agit pas d’un simple changement de nom ; mais bien plus d’un élargissement des pouvoirs de l’autorité de l’aviation civile ougandaise. Ainsi, l’UCAA a maintenant le pouvoir d’imposer des pénalités aux compagnies aériennes desservant le pays. Elle pourra également faire des descentes inopinées chez les exploitants aériens et les exploitants. Autant de prérogatives qui ont pour but d’améliorer la sécurité et l'efficacité des prestations de services dans l'industrie aérienne en Ouganda. 

Ce sont là les deux principaux pouvoirs découlant de la nouvelle loi de 2019, portant modification de la loi sur la CAA, adopté par le parlement ougandais en début du mois de juillet 2019. Loi qui confère plus d’indépendance et d’autonomie au régulateur de l’aviation civile nationale. En raison de cette nouvelle loi, les noms de poste ont également été modifiés. Le chef de l'organisme de réglementation de l'aviation s'appelant désormais « directeur général », en lieu et place de « directeur exécutif ». Il sera secondé par un « directeur général adjoint », auparavant appelé « directeur exécutif adjoint ».

Selon le directeur des relations publiques de l’institution, « la nouvelle loi donne à l'UCAA des pouvoirs illimités pour inspecter sans préavis les aérodromes, les locaux des exploitants aériens, et les aéronefs ». « L'ancienne règlementation compromettait souvent les scores de l'Ouganda concernant la législation relative à l'aviation, lors d'audits précédents de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) », a ajouté Vianney Luggya.

Partager
Mot clé :
Précédent

Le Ghana et Sao Tomé-et-Principe exempt

Suivant

Congo : Le DGA de l’ANAC décroche un

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.