Breaking News :

vendredi 23 août 2019

Tchad/Cameroun : Signature d’un accord relatif aux opérations de recherche et de sauvetage d’aéronefs en détresse

Les deux Etats ont signé ce mercredi 3 juillet 2019 à N’Djamena, un « accord relatif aux opérations de recherches et de sauvetage d’aéronefs en détresse ».

L’accord permet réciproquement aux deux parties, de traverser les frontières de l’autre lors d’opérations de recherches et de sauvetage d’aéronefs en détresse. « Le présent accord a pour but de définir les modalités de coopération entre le Centre secondaire de sauvetage (RSC) de Yaoundé et le Centre de coordination de sauvetage (RCC) de N’Djamena et de fixer les conditions de mise à disposition, de déploiement, d’utilisation réciproque, et de coordination, en temps de paix, de moyens de recherche et de sauvetage d’aéronefs se trouvant en situation de détresse sur les territoires respectifs des différents Etats », précise l’article 2 dudit accord.

Concrètement, il s’agit des « parties du territoire de la République du Cameroun et du territoire de la République du Tchad incluses dans la région de recherche et de sauvetage de N’Djamena telle qu’elle est définie par le plan régional de navigation aérienne de l’Organisation de l’aviation civile international (OACI) pour la région Afrique et Océan Indien ». Ainsi, « chacun des centre (RCC de N’Djamena ou RSC de Yaoundé), dans le cadre d’une opération de recherche et de sauvetage, mettra à disposition de l’autre centre, les informations relatives à l’Etat de fonctionnement des moyens de recherche et de sauvetage dont il dispose. Les rapports d’opérations dont la  RSC de Yaoundé a assuré la direction seront transmis à la RCC de N’Djamena. Le centre qui assure la direction des opérations alertera dès que possible l’autre centre, si l’incident l’exige ou peut exiger ultérieurement l’emploi des moyens de ce dernier ».

« Le présent accord, conclu pour une durée indéterminée, entre en vigueur trente jours après la date de réception de la dernière notification écrite par laquelle les deux parties s’informent mutuellement de l’accomplissement des procédures internes requises pour sa prise d’effet. » Déjà paraphé par les deux parties, le document sera soumis à la signature des ministres tchadien et camerounais chargés de l’aviation civile.

Partager
Mot clé :
Précédent

AFRAA : La 51e assemblée générale ann

Suivant

Ouganda : 251 drones retenus à l’aér

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.