Breaking News :

dimanche 17 novembre 2019

L'OACI fait une avancée majeure sur le programme CORSIA

Le Conseil de l'OACI a pris une série de décisions importantes en vue de la mise en œuvre dans les délais du Plan de compensation et de réduction de carbone pour l'aviation internationale (CORSIA).

Réuni en début de semaine au cours de la 261e session, le conseil a conclu un accord  pour la mise en place du TAB (Organe consultatif technique). Il s’agit d’un groupe d’experts nommés par les États ayant le mandat de faire des recommandations au Conseil concernant les «unités d’émission admissibles » à utiliser par les compagnies aériennes dans le cadre du programme CORSIA.

Le Conseil a également approuvé les critères relatifs aux unités d'émissions (EUC-Emissions Units Criteria), qui seraient utilisés par le TAB pour évaluer les programmes d'unités d'émissions et faire par la suite des recommandations sur les unités éligibles.

Le Conseil a enfin acté le mandat du TAB , y compris , ses tâches et ses méthodes de travail. Sur la base du mandat, le  TAB commencera les travaux en définissant son programme de travail et son calendrier.

Dr. Olumuyiwa Benard Aliu, président du Conseil de l’OACI, a reconnu que «ces décisions relatives au TAB sont essentielles à l’adoption par le Conseil d’applications éligibles pour  CORSIA, ce qui représente un autre jalon dans la suite donnée aux demandes formulées par l’Assemblée de 2016 ».

Pour rappel, CORSIA est un mécanisme de marché mondial basé sur un principe d’achat de crédits de compensation des émissions de CO2 par les compagnies aériennes avec pour objectif une carbone-neutralité à partir de 2020, puis de réduire de moitié les émissions nettes du secteur d’ici 2050.Ce dispositif qui se veut volontaire dans ses débuts commencera par une phase pilote de 2021 à 2023, suivie d’une première phase, de 2024 à 2026. Pour la phase suivante qui est contraignante, il s’échelonnera de 2027 à 2035. 

Près de 80 pays, dont Chine et les États-Unis ont d’ores et déjà accepté d’adhérer à ce programme de 2021 à 2026 et de s’y investir jusqu’à ce qu’il devienne obligatoire. En Afrique les pays volontaires à l’initiative CORSAIR sont  le Botswana, le Burkina Faso, le Cameroun, le Gabon,  la Guinée Equatoriale, la  Namibie ,le  Nigeria et l'Ouganda.

Partager
Mot clé :
Précédent

L’AFRAA et l’IATA renforcent leur co

Suivant

L'OACI fait une avancée majeure sur le

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.