Égypte : La Russie inspecte les procédures de sécurité de l’aéroport d’Hurghada

Votre Publicité ici

Égypte : La Russie inspecte les procédures de sécurité de l’aéroport d’Hurghada

(Hurghada,10/12/2018,NewsAero)– Un comité d’experts russes en matière de sécurité  a débuté ce dimanche 9 décembre 2018, l’inspection des procédures de sécurité à l’aéroport d’Hurghada, le deuxième aéroport international d’Égypte.

Les travaux d’inspection qui dureront jusqu’à la mi-décembre, vérifient les procédures de sécurisation des bagages et des passagers dans les halls de départ et d’arrivée. Le but de ce comité qui comprend des membres du service de sécurité nationale russe et du ministère de l’aviation est de déterminer si l’aéroport répond suffisamment aux normes pour un retour des touristes russes.

L’aéroport international de Hurghada est l’une des principales portes  d’entrée vers mer Rouge.La plateforme absorbe près de 16% du trafic aérien du pays. Avec 4.73 millions de passagers traités en 2017, Hurghada est le deuxième aéroport du pays après celui du Caire. Il est desservi par une trentaine de compagnies régulières et Charter.

Les vols  entre la Russie et l’Égypte avaient été suspendus en 2015 à la suite du crash, dans le Sinaï, de l’Airbus A321, vol charter de la compagnie russe MetroJet, le samedi 31 octobre 2015. Cet accident revendiqué par l’état islamique (Daesh) avait couté la vie à 224 personnes, dont 219 Russes.

En décembre 2017, la Russie et l’Égypte avaient conclu un protocole de coopération en matière de sécurité de l’aviation civile. Selon les autorités russes, l’aéroport du Caire redevenait fréquentable, car tous les prérequis de la Russie en matière de sécurité aérienne ont été implémentés.

Le 12 avril dernier, la compagnie nationale égyptienne Egyptair a  effectué son premier vol commercial vers Moscou après trois ans d’interruption. Dans la même lancée, Aeroflot, la compagnie nationale russe a  repris les vols réguliers vers Le Caire. Les vols charters russes à destination des villes balnéaires égyptiennes de Charm el-Cheikh et d’Hurghada n’ont pas encore repris.

Laissez un commentaire