Breaking News :

vendredi 22 février 2019

Corsair éjectée de la ligne Dakar-Paris

(Dakar,30/08/2018,NewsAero)- L’Agence nationale de l’aviation civile et météorologique du Sénégal(ANACIM), a demandé à la compagnie française de cesser de desservir cette ligne à partir du 31 janvier 2019.

A compter du 31 janvier 2019, Corsair n’effectuera plus de vols Paris-Dakar-Paris. C’est en tout cas ce qu’a   décidé la direction générale de l'Agence nationale de l’aviation civile et météorologique du Sénégal. Selon l’ANACIM, Air Sénégal S.A souhaite exploiter cette ligne à partir du 1er février 2019. Notifiée, la compagnie française a aussitôt fait de publier un communiqué pour rendre publique cette décision des autorités sénégalaises.  « L'ANACIM motive sa décision par le fait que la nouvelle compagnie nationale sénégalaise souhaite exploiter la ligne à compter du 1er février 2019. Corsair aurait, bien entendu, souhaité bénéficier d'une période de transition de quelques mois et faire une communication appropriée à la rentrée dans l'intérêt de la clientèle des deux compagnies. Corsair respecte et accepte néanmoins la décision de l'ANACIM. »

Bien que déçue par la perte de l’un de ses premiers marchés africains, la maison mère de Corsair avait néanmoins conscience de l’éventualité d’une telle décision. « Nous opérions cette ligne sur la base de droits bilatéraux octroyés par le gouvernement du Sénégal, et nous savions depuis le début qu'à partir du moment où il créerait une compagnie nationale, il serait possible que la ligne nous soit retirée. Nous avons essayé de trouver des solutions pour collaborer avec Air Sénégal, mais cela n'a pas abouti. Donc, on arrête le 31 janvier », a confié Martine Hass, la directrice de communication et de la responsabilité sociétale des entreprises de TUI Group.

Conscient du manque à gagner qui résultera de la perte du corridor Paris-Dakar, la compagnie européenne compte se rabattre sur ses autres destinations continentales. Ainsi, en plus de ses vols à destination d’Abidjan en Côte d’Ivoire, Corsair envisagerait d’accélérer l’ouverture de ses vols vers Bamako au Mali. Une destination qui ne serait pas la seule à l’agenda africain de la compagnie. « Bien avant cet arrêt, l'Afrique avait été choisie comme un axe de développement important pour Corsair. Donc, il est probable que cela accélère notre développement », a laissé entendre Martine Hass.

Partager
Mot clé :
Précédent

Camair-Co se renforce dans l’Extrême

Suivant

Côte d’ivoire - Crash avion-cargo : E

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.