CAMAIRCO , Douala-Bangui pour le mois de Novembre : « Les tarifs seront à la portée de la bourse locale » rassure le directeur général la compagnie

Votre Publicité ici

CAMAIRCO , Douala-Bangui pour le mois de Novembre : « Les tarifs seront à la portée de la bourse locale » rassure le directeur général la compagnie

La compagnie nationale du Cameroun, Camair-co  va renouer avec Bangui  en république centrafricaine avant la fin du mois de novembre 2017.L’annonce a été faite le lundi 23 Octobre  au cours d’un échange entre les opérateurs économiques centrafricains et une délégation de Camair-co conduite par son Directeur général, Ernest Dikoum, à l’hôtel Ledger Plazza de Douala, en présence de  Théodore Jousso, ministre centrafricain de l’Aviation civile.

A 01h 30 de vol de  son hub de Douala,  Camairco compte desservir 03 fois par semaine,  l’aéroport international de Bangui. La ligne sera opérée en Boeing B737NG configuré en 12 sièges classes affaires et 116 sièges classe économique.

Camairco sera en compétition sur cette ligne avec KArinou Arlines , ASKY , Royal Air Maroc et Kenya Airways.

A en croire le directeur général, Ernest Dikoum, l’engagement  a été pris pour que  la reprise de la ligne de Bangui,  05 ans après son interruption  se fasse «  dans les meilleures conditions » loin de «  ce qui a été fait de manière boiteuse par le passé en 2012».

Il  a promis que  son équipe travaillera notamment sur « la régularité et la ponctualité et essayera de voir les tarifs qui sont à la portée de la bourse locale ».

Saluant ce retour de la compagnie camerounaise,  Le ministre centrafricain Théodore Jousso a pour sa part indiqué  qu’il s’agit « d’une pierre supplémentaire aux efforts constants du gouvernement centrafricain pour l’amélioration du désenclavement de notre pays ».

En rappel, l’annonce de la  relance de Bangui survient quelques jours après la réouverture de la ligne de Libreville au Gabon. Il s’agit  de la seconde étape de redéploiement sur les lignes sous régionales que Camairco a baptisé « Cap sur le régional » après le maillage réussi des dessertes domestiques sous le slogan «  Le Cameroun d’abord».

 

Laissez un commentaire