Aviation : Le Guyana, le Ghana et Tanzanie consolident leur coopération

Votre Publicité ici

Aviation : Le Guyana, le Ghana et Tanzanie consolident leur coopération

(Georgetown, 09/11/2018,NewsAero)– Le Guyana devrait signer deux accords bilatéraux de services aériens (BASA) avec la Tanzanie et le Ghana plus tard ce mois-ci, ouvrant ainsi la voie à l’établissement de nouvelles connexions entre l’Afrique et l’Amérique du Sud, a annoncé mercredi un haut responsable de l’Autorité de l’aviation civile de Guyana Mercredi.

Saheed Sulaman, directeur de la gestion du transport aérien de la GCAA, a déclaré que les accords seraient signés en marge de la réunion sur le transport aérien de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui se tiendra à Georgetown du 21 au 23 novembre. Et à laquelle prendront part le ministre ghanéen de l’aviation civile et de l’ambassadeur de Tanzanie au Guyana.

« Les deux accords que nous avons négociés permettront à n’importe quel nombre de compagnies aériennes désignées du Guyana ou de Tanzanie d’exploiter des liaisons entre Georgetown et Maputo avec éventuellement une escale intermédiaire; et avec Ghana, c’est le même principe », a déclaré Sulaman.

La signature imminente de ces accords entre le Guyana, ancienne colonie britannique située sur la côte nord-est de l’Amérique du Sud et ces deux États africains coïncidera avec la tenue d’un forum sur la diaspora africaine, qui se tiendra également à Georgetown. « Nous ne pouvons pas parler de relier la diaspora sans ces accords. Ces accords sont la pierre angulaire de la facilitation de la connectivité entre les régions du monde », a-t-il déclaré.

Sulaman n’exclut pas la signature d’un accord similaire avec le Nigéria dont le ministre de l’aviation prendra également part à ces travaux.

L’objectif de cette réunion sur le transport aérien est de proposer des solutions pratiques pour éliminer les obstacles règlementaires à la libéralisation du transport aérien et de financer le développement d’infrastructures aériennes de qualité. La réunion s’appuiera également sur les résultats de la manifestation spéciale sur la promotion des liaisons aériennes entre les États africains et la diaspora (Accra, Ghana, 30 mars 2017) sur la promotion des liens touristiques et aériens entre les États africains et la diaspora, en particulier les États des Caraïbes. La réunion aura pour résultat la mise en place d’un mécanisme de collaboration entre l’Union africaine et les Caraïbes afin d’assurer la mise en œuvre du plan d’action et la réalisation des objectifs ainsi que l’établissement d’un cadre financier pour le développement de l’aviation dans les régions d’Afrique et des Caraïbes, qui sera intégré aux plans de développement de l’Union africaine et des Caraïbes. Sur les 192 pays membres de l’OACI, 25 pays ont confirmé leur participation à la réunion de six sessions qui se tiendrait pendant trois jours.

Laissez un commentaire