Apurement de la dette-Deutsche Bank vient en soutien à Air Madagascar

Votre Publicité ici

Apurement de la dette-Deutsche Bank vient en soutien à Air Madagascar

(Tana, 21/02/2018, NewsAero)-La compagnie Air Madagascar vient de franchir un nouveau cap dans son plan de redressement.Le gouvernement malgache a signé un accord de prêt avec la banque Deutsche Bank au profit de la compagnie nationale Air Madagascar, a-t-on appris jeudi dernier, dans le communiqué final du conseil des ministres tenu à Antananarivo.

Le prêt qui s’élevé à 40 millions de dollars sera dévolu à l’apurement des passifs de la compagnie nationale malgache. Pour obtenir cette dotation, les autorités malgaches ont bénéficié d’une garantie financière de 30 millions de dollars de la Banque Africaine de Développement (BAD) et du Fond Africain de Developpmement ( FAD), a expliqué Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache du Budget et des Finances.

Le conseil des ministres a ainsi procédé à l’adoption du projet de loi sur la ratification du contrat de crédit relatif à un prêt de soutien budgétaire pour un appui à la restructuration de la compagnie Air Madagascar entre la République de Malgache, la Deutsche Bank AG, London Branch en qualité d’Arrangeur et TMF GlobalServices(UK) Limited en qualité d’Agent, peut-on lire dans le communiqué

L’accord attend maintenant l’aval du Parlement qui devra l’examiner au cours de la prochaine session plénière.

Considérée par les institutions de BrettonWoods comme l’une des principales entreprises budgétivores de la grande ile, Air Madagascar traine une dette de 303 milliards d’Ariary(88 millions USD), si l’on s’en tient à lettre de cadrage du projet de loi de Finances 2018 du gouvernement malgache publiée l’an dernier.

Elle a signé un pacte d’actionnaires avec la compagnie réunionnaise Air Austral en Novembre 2017. Accord par lequel Air Austral, qui est désormais le deuxième actionnaire avec 49% des parts après l’État, s’engage à relancer Air Madagascar.Pour ce faire, Air Austral et l’État malgache ont convenu des axes stratégiques de transformation qui s’étaleront sur 10 ans et seront exécutés en deux phases : une phase de redressement et de rétablissement des fondamentaux déployée sur 3 ans et une phase de croissance, incluant le développement de la flotte et l’ouverture des nouvelles lignes.

Laissez un commentaire