Angola: Le gouvernement veut privatiser TAAG Angola Airlines

Votre Publicité ici

Angola: Le gouvernement veut privatiser TAAG Angola Airlines

(Luanda, 15/05/2018, NewsAero)– Le président de l’Angola président João Lourenço, qui a pris ses fonctions en septembre, s’est engagé dans un processus de privatisation de près de 70 entreprises nationales afin de réduire l’intervention de l’État.

Frappé par la chute du prix du pétrole au cours des quatre dernières, avec une dette de plus de près de 70% du PIB, l’Angola cherche des stratégies pour relancer l’économie nationale.

« Le gouvernement a l’intention de vendre la totalité de ses intérêts dans ces sociétés dont la majorité opèrent dans le secteur industriel » a indiqué le prospectus, dont une copie a été vue par Reuters.

Selon la politique à long terme du gouvernement « les entreprises qui ne sont pas tenues de rester sous propriété publique devraient éventuellement être privatisées ».

Citant des sources gouvernementales, Reuteurs indique que les ports angolais, le transporteur national TAAG, la banque BCI et la compagnie d’assurance Ensa pourraient être privatisés totalement ou partiellement.

Le président Lourenço vise ainsi à relancer la croissance de l’Angola en ouvrant l’économie aux investisseurs étrangers et en diversifiant les sources de revenus dont le pétrole représente actuellement 95% des exportations.

Rappelons que l’Angola est en train de lever 3 milliards de dollars par le biais de deux émissions d’euro-obligations, lançant 1,75 milliard de dollars en billets de 10 ans à 8,25% et une tranche de 1,25 milliard de dollars en 30 ans à 9,375%.

Laissez un commentaire