Tunisie : l’État tente à nouveau de se désinvestir dans Nouvelair et sa filiale d’assistance en escale

Depuis la révolution de 2011, l’État a confié à El Karama Holding (anciennement Princesse El Materi Holding) la mission de céder au secteur privé toutes les sociétés confisquées. Le cas de Nouvelair, le deuxième transporteur aérien public, reste un casse-tête pour la holding qui gère un portefeuille de plus de 50 sociétés réparties en 10 pôles d’activité.


Free offer Premium Offer
For $90, enjoy our Premium offer
Access to Paid Articles
Access to Free Articles
Access to the Weekly Magazine
Access to Newsletters
Access to Jobs Newsletter
Access to Archives
Access to Document Library
Create a free account I subscribe(8 USD/mois)

Others Articles

Back to top button