Suspension des vols vers l’Inde : RwandAir et EgyptAir rejoignent Kenya Airways ; Ethiopian Airlines et Air Tanzania resistent

Avec la découverte d’une  nouvelle variante, et une troisième vague particulière meurtrière, l’Inde est aujourd’hui le pays du monde le plus touché par la Covid-19. Plus de 219 000 morts. Pour se protéger, plusieurs pays ferment leurs frontières aux voyageurs en provenance d’Inde. Logiquement, les compagnies aériennes sont obligées de suspendre leurs liaisons à destination de l’Inde.

Depuis samedi 1er mai, les vols de RwandAir vers Mumbaii sont suspendus « jusqu'à nouvel ordre ». Dans un communiqué publié ce même jour, la compagnie nationale rwandaise justifie la suspension de ses voyages vers la ville indienne par « l'augmentation des cas de Covid-19 à travers l'Inde ». Habituellement, le transporteur propose 1 vol hebdomadaire au départ de Kigali, la capitale rwandaise. 

EgyptAir a également annoncé la suspension de ses liaisons de passagers à destination et en provenance de Mumbai, jusqu'au 31 mai prochain.Les deux transporteurs rejoignent ainsi Kenya Airways  dont le dernier vol de passagers  en provenance de l'Inde est  arrivé à Nairobi  le samedi 1er mai 2021  avant minuit.

En revanche, Ethiopian Airlines maintien ouverte ses deux routes à destination de New Delhi et Mumbai (1 vol hebdomadaire chacun). C’est également le cas pour Air Tanzania (2 aller/retour par semaine) et Air Mauritius (1 voyage chaque semaine), qui desservent toujours Mumbai. 

Depuis une semaine, l’Inde vit une situation chaotique et semble dépassé par la tournure des évènements. Le pays enregistre désormais plus de 300 000 cas de contaminations à la covid-19 par jour. Le nombre de décès dépasse maintenant les 219 000. La communauté internationale se mobilise pour venir en aide au géant asiatique. 



Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button