South African Airways (SAA) ne reprendra pas ses vols avant mai 2021

Le processus de restructuration de South African Airways suit timidement son cours. Face à la faible demande mondiale du transport aérien, résultante de la pandémie de Covid-19, la compagnie nationale sud-africaine remet à demain son redécollage. 

Même si les conditions sont réunies, South African Airways (SAA) ne reprendra ses vols commerciaux d’aussitôt. Dans une récente mise à jour, la compagnie nationale sud-africaine a annoncé la suspension de tous ses vols domestiques et régionaux jusqu'au 30 avril prochain, et internationaux jusqu'au 30 octobre.  

« Alors que le monde continue de distribuer des vaccins et d'étudier son efficacité face à un virus en mutation, l'activité économique doit reprendre. Comme de nombreux pays, l'Afrique du Sud continue de revoir les restrictions à intervalles réguliers. Les vols commerciaux transnationaux sont donc conditionnés, car de nombreux pays sont aux prises avec des taux d'infection fluctuants et/ou de nouvelles vagues d'infection », justifie SAA. 

Malgré la suspension de la totalité des opérations commerciales de South Africa Airways, son code (SA) reste disponible à la réservation de voyages intérieurs, opérés par Mango, sa filiale à bas prix. Cette décision vise à éviter une surcapacité, assurer la viabilité commerciale de SAA, face à une demande « considérablement réduite ».

Néanmoins, sa branche fret, SAA Cargo, a effectué un vol en février, pour transporter des vaccins destinés à l’Afrique du Sud. Selon le ministère des Entreprises publiques, il s’agissait d’un vol d’essai en vue de la reprise de ses activités.  

En restructuration depuis le 5 décembre 2019, SAA tournait à perte depuis 2011, malgré les multiples renflouements financiers de l'État. Un plan de sauvetage a été adopté le 14 juillet dernier. Sa mise en œuvre requiert une enveloppe de 10,5 milliards de rands ($641 millions). « Entre autres avantages, ce processus- de restructuration- vise à produire une compagnie aérienne de bonne taille et centrée sur le client; conçue pour être légère, orientée technologie et numérique , et agile pour desservir tous les segments du marché », rassure le transporteur.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button