Nigeria Air lancera ses opérations en fin 2022, avec une flotte de 3 Boeing 737-800 placés par Ethiopian Airlines

En gestation depuis plus de 4 ans, le projet de création de Nigeria Air (NAL), la nouvelle compagnie aérienne nationale nigériane, a franchi plusieurs étapes ces derniers mois, et devrait enfin se concrétiser. 


Nigeria Air prendra les airs cette année. C’est l’information rendue publique par le ministre fédéral de l’Aviation, le sénateur Hadi Sirika, vendredi 23 septembre 2022, lors d’un point de presse relatif au processus de création de l’entreprise.

À l’en croire, la compagnie démarrera d’abord ses opérations sur le couloir entre Abuja et Lagos, les capitales politique et économique du Nigeria, avant de desservir d’autres destinations intérieures. Nigeria Air prévoit un déploiement international après deux ans d’opérations.

Le transporteur débutera ses activités avec une flotte initiale de 3 Boeing 737-800 de 166 places (16 en classe affaires et 150 en économie). Sa flotte devrait passer à 30 aéronefs dans deux ans. Parallèlement, le processus d’obtention du CTA (Certificat de Transporteur Aérien) et de toutes les autres exigences réglementaires et industrielles nécessaires se poursuit. Il est mené par une administration provisoire en poste depuis le 1er février dernier, avec comme président-directeur général le capitaine Dapo Olumide.

La compagnie aérienne parapublique nigériane sera une copropriété entre l’État fédéral (5 %), un consortium d’investisseurs privés nigérians (46 %) dont  MRS et Skyway Aviation Handling Company (SAHCO) et Ethiopian Airlines (49 %), la compagnie aérienne nationale éthiopienne.

Les fonds mobilisés pour le lancement de Nigeria Air et l’obtention de son CTA resteront et demeureront le seul apport financier de l’État nigérian (5 %). De son côté, Ethiopian Airlines, en tant que partenaire technique, apportera un capital social d’environ 300 millions USD, la flotte initiale, les équipages et les ingénieurs aéronautiques initiaux. Le recrutement de tous ces personnels a été lancé ce même vendredi 23 septembre. 

Actuellement, les parties concernées travaillent sur le plan de rentabilisation de la société, qui doit être approuvée par le conseil exécutif fédéral (conseil des ministres). Cette étape, qui prendra 6 à 8 semaines, devrait être franchie d’ici la mi-novembre 2022. Le Nigeria n’a plus de compagnie aérienne nationale depuis 2003. Actuellement, le pays comprend une dizaine de compagnies domestiques (Arik Air, Air Peace, Dana Air, Aero Contractors, Overland, Azman Air, Max Air, United Nigeria, Green Africa Airways et Ibom Air). D’autres transporteurs locaux sont en gestation. 

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button