Malawi Airlines : le conseil d’administration recommande la mise en liquidation

Malawi Airlines a été fondée en 2013 dans le cadre d’une joint-venture 51/49 entre l’Etat et Ethiopian Airlines.  Son ambition de devenir un transporteur de premier rang en Afrique Australe est malheureusement resté un rêve. 8 ans plus tard, elle n’a réalisé aucun profit, sa trésorerie s’effrite et sa dette devient inquiétante.

Malawi Airlines pourrait être liquidée. C’est en tout cas ce qui ressort des résolutions du conseil d’administration de la compagnie parapublique malawite (51% pour l’Etat et 49% pour Ethiopian Airlines), tenu le 25 mars dernier, auxquelles Weekend Nation a eu accès. 

« Les administrateurs ont évalué l'entreprise et l'ont trouvée techniquement insolvable et non exploitable, si les actionnaires n'y injectent pas de capitaux propres. Les administrateurs estiment qu’ils ne peuvent pas continuer à faire des affaires dans l'état actuel, sans un plan de sauvetage, alors qu'il existe encore un écart important entre les coûts et les revenus », lit-on dans les résolutions.

« En l'absence de nouvelle injection de capital, et sans l'approbation de toutes les mesures d'allègement des coûts demandées, la continuité de l'exploitation est incertaine. Le conseil d'administration recommande une liquidation ordonnée de la société, et recommande en outre la nomination d'un liquidateur pour s'acquitter de ses obligations et minimiser les responsabilités supplémentaires », ajoute le document.

D’après Weekend Nation, l’Etat se montre désormais réticent à consolider la trésorerie de la compagnie aérienne à hauteur $9 millions alors qu’elle celle-ci continue d’être déficitaire depuis sa création. Selon le conseil d’administration, le transporteur a perdu $17,86 millions au décompte de février 2021 contre une dette totale est estimée à $17,54 millions.  La pandémie de la Covid-19 est venue empirée la situation financière  de la compagnie qui a dû  suspendre ses opérations internationales ( Johannesburg et Dar es Salaam) entre avril et septembre 2020.

Notons que la demande de liquidation de Malawi Airlines intervient alors que ses opérations sont actuellement suspendues depuis le 26 mars dernier. Cette suspension est due à l’envoi en maintenance, à Addis-Abeba, de son Boeing 737-700. Il en est de même de son second appareil – un Dash8- 400.

Le sort de la compagnie est désormais suspendu à la décision du Président de la république, Lazarus Chakwera, qui est appelé à trancher dans les prochains jours.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button