Loftleidir veut faire annuler le processus de renationalisation de Cabo Verde Airlines

Depuis le 18 mars 2020, Cabo Verde Airlines (CVA) est clouée au sol, à cause d’abord de la pandémie de Covid-19, ensuite des divergences entre ses actionnaires. Résultat : la compagnie budgétivore s’est enfoncée dans la crise financière. Pour redresser la courbe, l’Etat cap-verdien a renationalisé, en début juillet, le transporteur parapublic, éjectant unilatéralement l’actionnaire majoritaire Lofleidir Cabo Verde – une joint-venture 70/30 entre le groupe Loftleidir Icelandic et d’autres investisseurs islandais.

Autres articles

Back to top button