L’IATA prévoit 334 millions de voyageurs aériens en Afrique d’ici 2037

(Addis Abeba,25/10/2018,NewsAero)- L’Association du transport aérien international (IATA) révèle que l’Afrique enregistra 334 millions de passagers d’ici 2037 au vue des tendances actuelles dans le transport aérien. À l’échelle mondiale, le nombre de passagers pourrait doubler sur la même période pour atteindre 8,2 milliards.

Selon l’IATA, au cours des deux prochaines décennies, l’Afrique affichera un taux de croissance annuelle composé (TCAC) de 4,6 % soit une progression signification au moment où la moyenne mondiale est de 3,5 %.

L’Association prévient cependant que les perspectives de croissance du transport aérien et les bienfaits générés par l’aviation pourraient être amoindris si des mesures protectionnistes sont mises en place par les gouvernements.

« Deux choses importantes ressortent de la prévision de cette année. D’abord, nous assistons à une redistribution géographique du trafic aérien mondial vers l’Est. Ensuite, nous prévoyons un impact négatif considérable sur la croissance et les bienfaits de l’aviation si des mesures protectionnistes rigoureuses et restrictives sont mises en place », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Globalement, l’IATA constate par ailleurs un déplacement accru vers l’Est du centre de gravité de l’industrie. La région Asie-Pacifique aura la plus forte croissance, et plus de la moitié du nombre total de nouveaux passagers au cours des 20 prochaines années proviendra de ces marchés. La croissance dans ce marché est alimentée par une combinaison de facteurs, soit la forte croissance économique, l’amélioration des revenus des ménages et les profils de population et de démographie favorables.Au milieu des années 2020, la Chine supplantera les États-Unis comme plus grand marché d’aviation au monde (défini en fonction du trafic à destination, en provenance et à l’intérieur du pays) avec 1.6 milliard. L’Inde prendra la troisième place après les États-Unis, surpassant le Royaume-Uni vers 2024. L’Indonésie deviendra un acteur majeur, passant du 10e marché mondial d’aviation en 2017 au 4e rang d’ici 2030. La Thaïlande devrait faire son entrée parmi les 10 plus importants marchés en 2030 surplombant l’Italie.

Quel que soit le scénario de croissance, l’IATA rappelle tout de même que l’industrie fait face à une crise des infrastructures. Pour l’association, « les gouvernements doivent collaborer étroitement avec l’industrie et être plus ambitieux dans leurs projets de développement d’infrastructures efficaces, adaptées aux besoins et économiquement avantageuses ».


Autres articles

Back to top button