Le Nigeria va supprimer la TVA sur les billets d’avion, N11.6 milliards d’économie pour les compagnies locales

(Lagos, 15/02/2018, NewsAero)-Le gouvernement fédéral du Nigeria a fait des avancées significatives sur le projet de suppression de la TVA sur les billets d’avion. Une exemption qui permettra aux compagnies aériennes locales d'économiser au moins N11,55 milliards de naira ($32 millions de dollars) de recettes par an.

La TVA, qui représente 5% du prix de chaque billet d’avion payé par les passagers nationaux, fera l’objet d’un examen en vue de son retrait au cours de la prochaine réunion du Conseil exécutif fédéral, a annoncé ce weekend à Lagos, le sénateur Hadi Sirika, ministre de l’aviation.

Il a indiqué que le projet suppression de la TVA avait atteint un stade avancé. Le comité technique mis sur pied pour étudier ce dossier avait finalisé son rapport avec une proposition de suppression de la TVA pour arrimer le Nigeria aux pratiques recommandées de l’OACI.

« Nous sommes allés très loin-sur ce dossier-. Le rapport a été soumis et nous sommes en train de le présenter au gouvernement. L'une des choses que nous considérons est la TVA… nous travaillons durement pour convaincre le gouvernement et je suis persuadé que le gouvernement fédéral sera convaincu de l'enlever... Nous préparons le rapport final afin que le gouvernement adopte une décision finale » a déclaré Sirika.

Cette annonce a été saluée par les compagnies locales décrivant cette mesure comme «un pas dans la bonne direction» pour alléger le lourd fardeau fiscal qui affecte négativement leur rentabilité.

11.55 milliards d'économies escomptées

D’après les chiffres publiés par l'Autorité de l'aviation civile du Nigeria (NCAA), membre du comité technique, les compagnies locales ont transporté pas moins de 7,7 millions de passagers en 2017. Avec un billet d'avion au prix de moyen de N30 000 naira($83 ), elles ont accumulé N231 milliards($642 millions) de recettes sur la vente des billets. La TVA versée s'élevait à N11.55 milliards à raison de 5% par billet d'avion.

Pour le Capitaine Mohammed Joji, Président de l’association de l’Association des transporteurs nigérians cette décision était attendue depuis des années C’est en effet depuis 1993 à la suite du décret n °102 de 1993 sur la TVA que les compagnies locales étaient montées au créneau pour dénoncer cette « injustice » alors que les transports routiers, ferroviaires et maritimes se voyaient exempter de la TVA, a expliqué Mohammed Joji.

Selon lui, la suppression de la TVA sera dans l'intérêt non seulement des passagers, mais aussi des compagnies aériennes. Elles pourront dégager des revenus supplémentaires nécessaires à l’importation des pièces de rechange, le paiement des redevances aux agences de régulation comme la NCAA (Nigeria Civil Aviation Authority) et la Nigeria Airspace Management Agency (NAMA).


Autres articles

Back to top button