Breaking News :

mardi 17 septembre 2019

L’ANAC et l’AIGF s’organisent pour une meilleure gestion des fréquences aéronautiques

L’Autorité nationale de l'aviation civile (ANAC) et  L'Agence ivoirienne de gestion des fréquences radioélectriques (AIGF)  ont signé, le mardi 30 avril à Abidjan, un mémorandum d’entente pour une meilleure gestion des fréquences pour la navigation aérienne.

L’accord a été paraphé entre le Directeur général de l’AIGF, Yacouba Coulibaly et son homologue de l’ANAC, Sinaly Silué.

« Nos deux structures réaffirment en ce jour, le choix stratégique d’une gestion optimale, transparente, efficace et efficiente du spectre de fréquences radioélectriques, dans le respect du cadre règlementaire », a commenté le Directeur général de l’AIGF, Yacouba Coulibaly.

L’AIGF est le régulateur des fréquences aéronautiques en Côte d’Ivoire.  L’une de ses missions est d’assurer la planification, l’attribution et le contrôle des fréquences en veillant aux besoins des administrations et des autorités affectataires.

Pour Sinaly Silué, la formalisation des rapports avec l’AIGF tombe à point nommé.«Il faut noter que sans fréquence, il n’y a pas d’aviation tant au niveau du guidage des avions que l’assistance météorologique. Tout le monde travaille avec des fréquences. Cela veut dire que l’ANAC a des relations privilégiées avec l’entité qui gère les fréquences en Côte d’Ivoire, notamment l’AIGF » a-t-il ajouté.

Cet accord arrive au moment où l’ANAC se prépare à un audit de l’Organisation de l’aviation civile (OACI) qui se tiendra au mois de juin.

 

Partager
Précédent

Eritrean Airlines fait son entrée au Ni

Suivant

AviaDev Africa 2019 : Plus de 200 délé

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.