La Sud-Africaine Airlink rachète 40% des parts de Fly Namibia

La  Namibie, dont l’économie est en expansion, dépend de plus en plus de la connectivité aérienne pour le déplacement  des  personnes et les marchandises. Depuis la disparition d’Air Namibia en 2021, le transporteur privé Fly Namibia s’impose comme le principal acteur du marché local. Pour aller plus vite dans sa croissance, il veut compter sur l’expérience Airlink, la compagnie leader d’Afrique australe qui s’adosse sur une flotte tout-Embraer d’une cinquantaine d’avions. 


Airlink, la compagnie privée sud-africaine, acquiert une participation stratégique de 40 % dans la société privée FlyNamibia, basée à Windhoek. L’information est contenue dans un communiqué conjoint  rendu public ce mercredi 28 septembre 2022.

Cette prise de participation «  accélérera  la reprise post-pandémique de la Namibie et stimulera l'expansion de vols réguliers efficaces  à destination, en provenance et à l'intérieur de la Namibie », indique la même source qui souligne que le  deal est  « aligné sur les objectifs de développement économique définis dans le cadre du plan de prospérité Harambee II de la Namibie pour 2021-2025 ». 

« La Namibie est unique, non seulement par sa richesse naturelle, minérale et humaine, mais aussi par sa population relativement faible par rapport à la taille de son territoire. Dans cet esprit, nous serons bien placés pour réaliser des économies d'échelle afin de rendre économiquement réalisables la connexion et la desserte des petites villes de Namibie avec Windhoek et d'autres destinations régionales, tout en offrant un accès pratique et facile à d'autres marchés à travers le monde.Cela soutiendra également notre ambition commune d'établir l'aéroport international Hosea Kutako en tant que plaque tournante et base de connexion centrale. Ce faisant, nous contribuerons à rendre les voyages et les transports aériens plus efficaces et à renforcer la position concurrentielle de la Namibie en tant que destination commerciale et touristique », a expliqué le directeur général d'Airlink, Rodger Foster.

La valeur marchande de la transaction n’a pas été divulguée. Cette nouvelle joint-venture est assortie d’un accord de franchise commerciale en vertu duquel FlyNamibia adoptera le code IATA "4Z" d'Airlink pour ses ventes de billets et ses vols réguliers, tout en conservant son identité d'entreprise, sa marque et ses couleurs. Airlink fournira également des opérations aériennes supplémentaires, une formation aux compétences techniques et commerciales et un soutien au développement pour FlyNamibia.

« L'économie de la Namibie est en expansion et a le potentiel de croître rapidement avec de nouveaux forages et exploitations minières en mer, la résurgence du tourisme et son établissement en tant que producteur pionnier d'hydrogène vert pour le marché mondial de l'énergie. Pour réaliser son plein potentiel économique, la Namibie dépendra de plus en plus de la connectivité aérienne pour déplacer les personnes et les marchandises entre les marchés. En nous associant à Airlink et en faisant partie de son réseau mondial, nous serons encore mieux en mesure de servir les touristes et les entreprises étrangères et locales. En outre, nous renforcerons les capacités, développerons les compétences en aviation et créerons des opportunités d'emplois directs et indirects », a déclaré le nouveau directeur général de FlyNamibia, Andre Compion. Airlink et FlyNamibia optimiseront leurs horaires pour fournir les correspondances les plus pratiques entre leurs vols respectifs et ceux des vols intercontinentaux long-courriers fournis par les autres partenaires commerciaux d'Airlink, une vingtaine parmi les principales compagnies aériennes mondiales.

Depuis son hub de Johannesburg, Airlink, créée en 1992,  dessert Windhoek jusqu'à quatre fois par jour et Walvis Bay quotidiennement.Depuis Cape Town, Airlink propose jusqu'à trois vols quotidiens vers Windhoek et un service aller-retour quotidien vers Walvis Bay. Globalement, le transporteur sud-africain  dessert plus de 45 destinations dans 13 pays à travers l'Afrique australe, Madagascar  et l'île Sainte-Hélène, avec une flotte tout-Embraer.

Filiale de Westair Aviation, FlyNamibia a  commencé ses services réguliers de passagers en juin 2019. Depuis l'aéroport Eros de Windhoek, elle dessert trois routes domestiques ( Ondangwa, Rundu et Katima Mulilo). Sa seule route régionale, mène à Cape Town en Afrique du Sud, desservie six fois par semaine depuis l'aéroport international Hosea Kutako.

 

Maissa Fall

Autres articles

Back to top button