La low-cost Jambojet ira à Goma en RDC le mois prochain, sa première destination régionale à l’ère du Covid-19

Avant la crise sanitaire, Jambojet avait démarré la construction de son réseau régionale en ouvrant successivement les dessertes d'Entebbe (février 2018), Mogadiscio (novembre 2018) et Kigali (novembre 2019). La filiale low-cost de Kenya Airways proposait également des vols vers Bujumbura pour le compte de sa compagnie mère. Toutes ces lignes ont été suspendues l’an dernier en raison de la pandémie.

Jambojet a annoncé l’ouverture d’une nouvelle desserte à destination de Goma en République démocratique du Congo (RDC). A partir du 10 septembre, la filiale low-cost de Kenya Airways proposera deux vols hebdomadaires entre Nairobi et la capitale de la province du Nord-Kivu.

Les lundis et vendredis, le vol JM8540 partira de l’aéroport international Jomo Kenyatta à 11h40 pour arriver à Goma à 12h40. Dans le sens inverse, le vol JM8541 quittera le sol congolais à 13h40 pour se poser à Nairobi à 16h40, heure locale. La liaison sera assurée, sans concurrence, avec sa flotte homogène de Dash8-400 qui comprend six appareils d’une moyenne d’âge de 3,3 ans.

Dans le cadre de sa stratégie d'expansion, Jambojet vise également les Îles Comores (Moroni) , l’Éthiopie ( Addis Abeba), le Malawi (Lilongwe, Blantyre), la RDC ( Kisangani ), la Somalie (Mogadiscio, Hargeisa), le Sud Soudan (Juba) et la Tanzanie ( Dar-es-Salaam, Kilimandjaro, Mwanza et Zanzibar). Des demandes de licence en ce sens ont été introduites auprès de la Kenya Civil Aviation Autorité (KCAA) en 2019.

Lancée en avril 2014, Jambojet a déjà transporté plus de 3 millions de passagers sur son réseau qui comprend en outre six routes domestiques (Eldoret, Kisumu, Malindi, Mombasa, Nairobi et Ukunda). Karanja Ndegwa est le directeur général par intérim depuis mai 2020 à la suite de la promotion d’Allan Kilavuka en tant que CEO de Kenya Airways Plc Group.


Autres articles

Back to top button