Ethiopian Airlines et Air Djibouti actent un accord logistique avec le port de Djibouti

Djibouti veut devenir un hub privilégié de la logistique de fret maritime-aérien pour les échanges entre la Chine et l’Afrique. Sur ce corridor où le hub de Dubaï se taille actuellement la part du lion, Djibouti revoit sa stratégie.  

Mercredi 20 janvier, Ethiopian Airlines a acté le projet de lancement d’un nouveau service de transport de fret en partenariat avec Djibouti Ports & Free Zones Authority (DPFZA) et Air Djibouti. Selon la compagnie nationale éthiopienne, celui-ci prévoit de transporter plus de 400 000 tonnes de marchandises principalement de la Chine vers les pays africains.
 
Un groupe de travail technique présidé par Air Djibouti et Ethiopian Airlines a été mis en place pour affiner les détails de l'accord, rapporte la presse locale. Le partenariat vise à combiner l'expertise du DPFZA dans les opérations portuaires, avec celle des deux compagnies aériennes, dans la création d'un hub logistique de fret maritime-aérien qui rivaliserait avec Dubaï, en tirant profit de la situation géostratégique de Djibouti sur le continent. Cet accord devrait faire doubler le service de fret d’Ethiopian Airlines.

Selon le président du DPFZA, Aboubaker Omar Hadi, la position géographique de Djibouti réduirait les heures de transport de fret maritime-aérien, par rapport aux itinéraires via Dubaï. Plus de 850 000 tonnes de marchandises destinées à l'Afrique sont actuellement transportées de la mer vers les airs via Dubaï, dont plus de la moitié en provenance de Chine, indiqué DPFZA.

Coté capacité, Ethiopian Airlines peut compter sur sa flotte tout cargo- la plus importante d'Afrique- qui comprend deux 737-800SF et neuf 777-200F. Celle-ci est actuellement soutenu par un Dash8-400 converti en cargo auxiliaire. Air Djibouti, pour sa part, exploite un  727-200F pour ses services cargo.

Le Prince Fogue

Autres articles

Back to top button