EgyptAir va prendre livraison de ses 7 Airbus A321neo en 2022

EgyptAir réceptionnera ses 7 Airbus A321neo en 2022. Son carnet de commandes comprend, en outre, deux Boeing 787-9. Depuis mars 2019, la compagnie a pris livraison de 26 avions dont 12 A220-300, 8 A320neo et 6 Boeing 787-9.Objectif cible : 100 avions d’ici 2027. Sa flotte actuelle est composée de  81 appareils.

Les 7 Airbus A321neo, commandés par EgyptAir auprès d’AerCap, seront livrés en 2022, a récemment informé le transporteur. Son carnet de commandes comprend par ailleurs 2 Boeing 787-9 Dreamliner supplémentaires, qui s'ajouteront aux 6 unités qu’il exploite déjà. Le contrat de location-exploitation à long terme signé toujours avec AerCap, le 18 novembre 2019, lors du Dubaï Airshow, prévoit la livraison du premier appareil en 2021, et du second en 2022.

Depuis mars 2019, le pavillon égyptien a réceptionné 26 nouveaux avions, dont 12 A220-300, 8 A320neo et 6 Boeing 787-9. L’objectif final de toutes ces acquisitions est le renouvellement de 50% de la flotte du groupe, et/ou le franchissement de la barre de 100 avions d'ici 2027. Il est également question de passer la moyenne d’âge de la flotte de la compagnie à moins de 5 ans. Celle-ci compte actuellement 81 avions, d'une moyenne d'âge de 7,7 ans.

Deuxième compagnie africaine en termes de flotte, Egyptair reconstitue progressivement son réseau. La compagnie a renoué avec ses vols internationaux le 15 juillet. A date, elle a repris avec la majorité de ses liaisons en Afrique, en Europe, en Amériques et en Asie, mais la crise a durement effrité  sa trésorerie.

Financièrement affaiblie par la pandémie, Egyptair a reçu un premier prêt subordonné de 2 milliards de livres égyptiennes (105,3 millions d'euros) du gouvernement en mai, lequel a été utilisé pour payer les salaires des employés. Le 29 septembre, le ministère des finances a approuvé un autre prêt « à long terme » de 3 milliards de livres égyptiennes (158 millions d'euros). Les fonds, débloqués par La Banque centrale d'Égypte, sont utilisés pour le paiement de la dette extérieure. 

Hakim Saidi 

 Lire aussi   La branche d’assistance en escale d’EgyptAir renouvelle sa certification ISAGO


Autres articles

Back to top button