EgyptAir ouvre une ligne directe vers le Bangladesh pour booster le tourisme

A cause de la pandémie de Covid-19, le tourisme égyptien, secteur vital de l’économie nationale, se porte très mal. Pour essayer de redresser la barque, le ministère égyptien de l’Aviation civile incite les compagnies aériennes à ouvrir de nouvelles lignes. C’est dans ce cadre que s’inscrit le partenariat entre EgyptAir et ALO Dhaka Aviation.

À partir du 1er novembre prochain, EgyptAir reliera Le Caire à Dhaka, deux fois par semaine (les lundis et jeudis), avec possibilité d'augmentation de la fréquence. L’itinéraire entre les capitales égyptienne et bangladaise sera desservi en Airbus 330-300 de 280 sièges (20 en classe affaires), et d’une capacité de fret de plus de six tonnes, ou un autre avion plus récent. Le nombre de places et la capacité cargo pourraient être revus à la hausse, en fonction de la demande. 

 
C’est la conséquence du protocole d'accord signé le 18 août dernier, entre la compagnie nationale égyptienne et ALO Dhaka Aviation. « Bien qu'EgyptAir fonctionne actuellement à 65% de sa capacité, elle a accepté de lancer des vols directs Le Caire – Dhaka – Le Caire, pour stimuler le tourisme égyptien. Cela offrira une option moins chère aux passagers bangladais et aux cargaisons à destination de l'Europe et de l'Amérique du Nord, Le Caire étant une alternative à Dubaï et Istanbul », affirme le ministère bangladais des Affaires étrangères.  

Par ailleurs, cette connexion entre Dhaka et Le Caire permettra de rallier Paris, Francfort, Genève, Barcelone, Athènes, Istanbul, Dar-Es-Salaam, Addis-Abeba, Abuja, Nairobi, Accra, Kampala, Kigali, Khartoum,  N'Djamena, Djeddah, Médine, Bagdad, Mascate, Dammam, Bahreïn, Riyad, Dubaï, Amman, Beyrouth, Toronto et New York. « Cela pourra inclure davantage de destinations lorsqu'EgyptAir fonctionnera à sa pleine capacité », écrit le ministère bangladais des Affaires étrangères.  

Autres articles

Back to top button