Dubai Air Show : Afrijet ajoute trois ATR72-600 à sa flotte

ATR a annoncé, mardi 16 novembre lors de la troisième journée du salon aéronautique de Dubaï, la  finalisation de la vente de trois ATR 72-600 à la compagnie gabonaise Afrijet.

Ces appareils seront équipés du PW127XT-M, une version modernisée du turbopropulseur de Pratt & Whitney Canada.

« Pour être efficace en Afrique, un avion doit être rentable, fiable et polyvalent sur le plan opérationnel. Nous avons besoin de ces nouveaux ATR, car le développement de la connectivité dans le golfe de Guinée est vital pour l’essor du commerce et l’intégration communautaire de la zone CEMAC », a expliqué Marc Gaffajoli, administrateur d’Afrijet.« En tant qu’opérateur d’Afrique équatoriale, berceau de la 2e plus grande forêt mondiale, nous sommes fiers de nous préparer à investir dans un appareil dont l’empreinte carbone est faible et l’impact écologique maîtrisé et prédictible».

Selon le constructeur, l'ATR  consomme plus de 40 % de carburant de moins et émet donc 40 % de CO2 de moins qu’un jet régional.

Afrijet se positionne aujourd'hui comme l'une des compagnies les plus performantes d'Afrique centrale.  Son réseau actuel comprend Sao Tomé, le Cameroun (Douala, Yaoundé)  et la Guinée Equatoriale ( Malabo).Sur le plan domestique, la compagnie dessert aussi Port-Gentil et Franceville au départ de Libreville. Elle dispose d'une flotte composée de trois ATR72-500 dont un cargo, un ATR42 et un ATR72-600 pris leasing chez Aergo Capital.

Hakim Saidi

Autres articles

Back to top button