Covid 19 : « toute tentative de stigmatiser l'Afrique par le biais d'interdictions de voyage est vouée à l'échec », CEO de l'AFRAA

Au moment où le monde fait face à une nouvelle souche du Covid-19 (Omicron) déjà présente dans 23 pays (selon l'OMS), l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) qui regroupe 44 membres, monte au créneau pour dénoncer les réactions discriminatoires contre l’Afrique.


« Le travail louable accompli par les chercheurs sud-africains, qui ont mis en évidence la souche Omicron du SARS CoV-2 et l'ont annoncée de manière transparente au monde entier, n'a pas suscité d'applaudissements, mais des restrictions de voyage draconiennes et non coordonnées »,  se désole l’AFRAA qui condamne « la décision hâtive de certains pays de l’Union européenne ».

Dans un communiqué publié vendredi 3 décembre, l’Association dénonce «des réactions impulsives, antiscientifiques et mal ciblées » qui depuis mars 2020 n'ont pas oeuvrés à endiguer efficacement la maladie. Mais au contraire ont mis à mal l'économie mondiale. 

Pourquoi cibler l'Afrique alors que le virus est également signalé dans d'autres régions? S’interroge Abdérahmane Berthé ( photo) , secrétaire général de l'AFRAA. Pour lui, « c'est un affront aux efforts déployés dans  le monde entier pour trouver une solution durable. Nous serons mieux armés pour affronter le virus si nous œuvrons ensemble pour la recherche de solutions et si nous évitons la discrimination. » 

L’Association semble y voir une nouvelle forme de dictature sanitaire. « L’accumulation des stocks de vaccins excédentaires dont ils [certains pays de l'Union européenne] n'auront peut-être jamais besoin aux dépens des pays en développement qui font une longue queue pour s'approvisionner, est une démonstration inouïe que le monde développé n'a pas encore pleinement compris que le virus covid19 ne fait pas de discrimination ».

De tout façon, « toute tentative de stigmatiser l'Afrique par le biais d'interdictions de voyage est vouée à l'échec. Nous ne devons pas faire la confusion entre la politique et la science », rappelle M. Berthé. 

L'AFRAA n'a pas manqué de lancer un appel à tous les pays qui ont émis des restrictions unilatérales de voyage à les révoquer. Elle a encouragé ceux-ci à rechercher plutôt des mesures de collaboration qui permettront de relever le défi de la Covid de manière holistique.  Plus encore, elle a également exhorté les gouvernements africains à s'élever contre toute tentative de salir le continent par la propagande et la maladresse médicale en rappelant au monde que nous ne pouvons vaincre la Covid qu'ensemble et non divisés.  

Oli Ulrich

Autres articles

Back to top button