Camair-Co loue un Dash8-400, prépare l’acquisition de deux autres en propriété

Camair-Co renforce ses capacités. La compagnie nationale du Cameroun a mis en service un nouveau Dash8-400. L’appareil ( msn 4105),  propriété du transporteur privé sud-africain Cemair, est déployé  depuis bientôt une semaine, sur le réseau domestique qui comprend  5 dessertes : Douala, Yaoundé, Ngaoundéré, Garoua, Maroua. 

Exploité dans le cadre d’un contrat wet-lease (location avec équipage) jusqu’en mars prochain et éventuellement prolongeable, le nouveau Dash8-400 vient renforcer la flotte active de Camair-Co qui comprend un MA60 ( TJQDA) et un Boeing 737-300 ( msn 29130) - pris en location avec équipage chez la compagnie ukrainienne Jonika.

Dans un dossier parallèle, a-t-on appris, le fleuron national camerounais s’active également à l’acquisition de sa flotte propre de deux Dash8-400. Un comité Adhoc a été mis sur pied et le premier appareil devrait arriver d’ici mai 2021. Entre temps, la reconversion des pilotes, qui opéraient sur ses avions Boeing, se prépare. Le transporteur montre son intérêt pour les appareils d'Austrian Airlines, qui avait annoncé le retrait de ses 14 derniers Dash8-400.

L’envoi en maintenance de l’un des deux Boeing 737-700 est aussi sur la table. Par contre, l’avenir demeure incertain pour le second MA60 (TJQDB), lequel avait essuyé des coups de feu à son atterrissage à Bamenda dans le Nord-Ouest du pays en 2019. Il en est de même du Boeing 767-300 abandonné à Addis Abeba depuis le 12 janvier 2018.

Une nouvelle direction et une privatisation en vue

Cette volonté de booster de nouveau les opérations de Camair-Co, constitue manifestement la  touche singulière de la nouvelle équipe dirigeante du transporteur.  Le 7 janvier 2021, au terme d’un conseil d’administration extraordinaire, Jean-Christophe Ela Nguema a été nommé au poste de directeur général. 7è DG de cette entreprise publique endettée, en l’espace de 10 ans, le nouveau promu remplace à ce poste Louis Georges Njipendi Kouotou, nommé DG de Camair Co le 27 mai 2019. Il est assisté dans ses fonctions par le nouveau DGA, Alexandre Fochivé, pilote et précédemment directeur des opérations. 

Ces ajustements, à priori, semblent s’inscrire dans l’application des directives du président de la République du Cameroun, Paul Biya, qui avait instruit, en juillet 2020, l’élaboration  « en urgence, en collaboration avec le ministre des Transports, le ministre des Finances, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Camair-Co et la CCAA (Cameroon civil aviation authority, ndlr), d’un plan de restructuration, de relance et de développement de la compagnie, dans l’optique d’ouvrir son capital social à hauteur de 51% à un partenaire stratégique privé, conformément à l’article 5 du décret du 11 septembre 2006, portant création de la Camair-Co. » 

On parle ici d’une entreprise publique budgétivore et déficitaire. A la date du 19 juin 2020, le commissaire aux comptes, de l’entreprise, le cabinet Okalla Ahanda & Associés, révélait que Camair-Co traînait une dette de 110 milliards FCFA (168 millions EUR). La saignée s’est aggravée avec la pandémie de la Covid-19, qui a occasionné les arriérés de salaire et la mise en chômage technique de 371 travailleurs, parmi lesquels 130 ont  été  licenciés.

Autres articles

Back to top button