Au Cap-Vert, la compagnie angolaise Bestfly enregistre plus de 30 000 passagers en deux mois d’opérations

En mai dernier, Binter a finalement opté pour la suspension des activités de sa filiale capverdienne dans l’impossible d’obtenir un soutien financier au milieu de la crise sanitaire. Compte tenu qu’elle détenait le monopole sur le marché domestique, l'Etat du Cap-Vert n’avait pas d’autre option que trouver urgemment un remplaçant. Un choix provisoire a été porté sur le groupe angolais Bestfly. 

Autres articles

Back to top button