Après le Sénégal, Corsair International quitte aussi le Mali

Corsair International ne reliera plus Paris à Bamako. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la compagnie française ce mardi 23 juillet 2019, dans un courrier adressé à ses partenaires. « Lancée fin janvier 2018, la ligne Paris-Bamako n’a pas atteint les performances attendues. En conséquence, Corsair ne desservira plus Bamako. Le dernier vol sera opéré le 15 septembre 2019 », a écrit le transporteur aérien. « Le développement du réseau s’axe exclusivement sur des destinations à fort volume ; capables d’accueillir un vol quotidien ; nécessaire à la performance de notre offre tri-cabines. Bamako n’entre pas dans ce cadre », a ajouté la compagnie.

Après son retrait en février 2019, sur la ligne Dakar-Paris au profit d’Air Sénégal, Corsair ne reliera plus qu’une seule ville africaine à la capitale française. En effet, ses trois rotations hebdomadaires entre Paris,Bamako et Abidjan, deviendront des vols directs entre la capitale française  et celle de la Côte d’Ivoire. La liaison entre la France et la Côte d’Ivoire sera désormais effectuée à raison de cinq ou sept vols par semaine, en Airbus A330. Ceci en fonction des périodes de l’année. 

Si Corsair abandonnera la route Paris-Bamako, son partenaire Aigle Azur avec qui il proposait cette ligne y restera. Après concertations entre les deux compagnies, la seconde continuera à effectuer la liaison à son propre compte, à raison de trois ou quatre vols par semaine.


Autres articles

Back to top button