Angola : Le président João Lourenço en visite chez ATR

(Luanda,30/05/2018,NewsAero)- En séjour d’État en France, le président de la République d'Angola, João Lourenço, a effectué hier mardi 29 Mai 2018, une visite dans les locaux de l'avionneur européen ATR à Toulouse.

Le chef de l'État angolais a visité la chaîne de montage d'avions ATR72-600, où il a reçu des éclaircissements sur ce modèle d'avion qui est décrit par le constructeur comme « le plus optimal par kilomètre parcouru sur le segment des 70 sièges, grâce à des coûts de carburant et d'entretien nettement inférieurs à ceux de ses concurrents».

[caption id=attachment_5918 align=alignleft width=395] width=395 height=296 /> Angola : Le président João Lourenço en visite chez ATR[/caption] <p style=text-align: justify;><span style=font-family: comicsansms;color:#0000ff;font-style: italic; Georgia, Palatino;> La délégation de João Lourenço comprenait le ministre des Transports, Augusto da Silva Tomás.Cette visite est aperçue par beaucoup d’observateurs comme une opération séduction à l’endroit de Luanda qui est en train de finaliser les procédures de démarrage de sa nouvelle compagnie « <a href=https://newsaero.info/angola-une-nouvelle-compagnie-nationale-en-gestation/><strong>Angola Expresso</strong></a> ».</span></p> <p style=text-align: justify;><span style=font-family: comicsansms;color:#0000ff;font-style: italic; Georgia, Palatino;>Angola Expresso est la marque qui résulte du consortium issu d'un partenariat public privé (PPP) appelé «<strong> Air Connection Express Transportes Aereos S.A</strong>».Les membres de ce consortium comprennent TAAG Angola Airlines, ENANA, Airjet, Air26, Bestfly, Diexim, Mavewa, SJL et Air Guicango.</span></p> <p style=text-align: justify;><span style=font-family: comicsansms;color:#0000ff;font-style: italic; Georgia, Palatino;>Le 5 mai, à Luanda, <strong>Bombardier</strong> avait conclu <a href=https://newsaero.info/bombardier-vend-six-nouveaux-avions-q400-a-langola/ target=_blank rel=noopener>un contrat ferme pour l’achat de six (06) nouveaux avions Q400</a> au bénéfice de la nouvelle compagnie aérienne. Selon le gouvernement de Luanda, les quatre premiers avions devraient être livrés en 2019 et les deux autres l’année suivante.</span></p> [caption id=attachment_5919 align=alignright width=377]<img class=wp-image-5919  src=admin/assets/image/actualite/uploads/2018/05/DebZuKTXUAUvKOI-300x200.jpg alt= Le président de la République d'Angola, João Lourenço à bord de l'ATR72-600[/caption]

Dans le cadre de cet accord, Bombardier formera 120 Angolais repartis en pilotes (55), Hotesses/Stewards (25) et de mécaniciens (40).

Au terme de la visite, aucune intention d’achat officielle n’a été faite de l’ATR72-600 qui apparait comme le principal concurrent du Bombardier Q400 dans la gamme des turbopropulseurs de 70 places.


Autres articles

Back to top button